Martin: la révolution dans les authentic

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Martin: la révolution dans les authentic

Message  lukou le Ven 2 Aoû - 21:06

Dernièrement je relisais le dernier Sounding Board. J'ai noté que Chris Martin disait dans les premières pages qu'ils avait fait beaucoup de travail avec une boite pour scanner certains modèles du musée de sorte à être plus près des modèles originaux. Cela concerne toutes les nouveautés de la série Authentic. Grace à son histoire, peu de société peuvent se permettre cela.

Pensez-vous que maintenant, Martin arrivera à égaler (imiter encore mieux) ses plus fameux modèles d'avant guerre avec des bois pas forcément identiques? Les 1eres Authentic étaient bleuffantes. On se souvient de la D-18A qui laissait sur place toutes les autres D-18.

lukou

Messages : 1277
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Admin le Sam 3 Aoû - 19:55

Je suis vraiment impressionné par ce que fait Martin. Je pense qu'ils ont perdu pas mal de part de marché il y a quelques années avec les luthiers qui faisaient des répliques pre war Martin. Ils ont dû se dire: c'est trop bête, c'est à nous de produire ces répliques fidèles. Ils ont malheureusement longtemps utilisé le côté vintage marketing (série vintage, série golden era) en répliquant surtout l'esthétique des pre war , mais pas la construction ni le son. Personnellement, je trouve qu'ils se sont un peu foutus de la g... des clients. Ne me dites pas que chez Martin ils ne pouvaient pas comparer une OM 28 de 1930 avec leur OM 28V. Tant que leurs guitares se vendaient, c'est tout ce qui comptait j'imagine. Désormais, avec toutes les vidéos sur youtube, on peut entendre les pre war et on peut se rendre compte de la supériorité de certains de ces instruments. Il y a quelques années, il fallait avoir la chance d'en jouer.

Avec la série authentic, c'est tout simplement un autre monde. Je regrette encore la D18 A que j'ai possédée. La différence avec une GE est étonnante.

Avec cette série authentic, je pense que chez Martin, ils savent qu'ils peuvent sortir deux ou trois "nouveaux" modèles authentic chaque année et que ces modèles se vendent bien. ils auraient pu commencer avec les modèles les plus populaires comme l'OM 28 ou l'OM 45, mais ils veulent créer la surprise à chaque namm, donc ils les sortent petit à petit. Je suis convaincu qu'ils sortiront un jour l'OM 28A, l'OM 42 A, l'OM 45 A etc. Certains américains trouvent que ce n'est pas très authentique d'utiliser autre chose que du rio pour les séries 28 et +. Je trouve au contraire que c'est intelligent de leur part et ça permet à de nombreuses personnes de posséder une guitare construite à l'ancienne, à la colle animale, avec un barrage performant.

Je pense que la D18A peut concurencer n'importe quelle dread de luthier. D'ailleurs, TJ Thompson, certainement le plus grand luthier de répliques Martin, a affirmé qu'il ne pourrait pas faire mieux que Martin en construisant une D18, c'est dire.


Admin
Admin

Messages : 2743
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  MICHEL WALIGORA le Sam 3 Aoû - 23:15

A mon avis deux choses qui font la différence.

1/ La qualité des bois.

2/ Le savoir faire perdu et un état d'esprit tout à fait différent de celui d'aujourd'hui.
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Invité le Dim 4 Aoû - 0:18

Michel, je ne sais si c'est vrai, un ami me dit que le stock Martin en bz s'est constitué jusque dans les 1880s et qu'ils ont vécu dessus jusqu'après-guerre, cela signifierait que des grattes fabriquées dans les 40s-50s seraient aussi intéressantes que les pre-war, il m'a montré deux D28, l'une de 47, l'autre de 49 et j'avoue que leurs bois ont un grain tellement serré....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Invité le Dim 4 Aoû - 0:20

menfin', pour que les mecs aient à scanner leur propres grattes pour les reproduire, c'est qu'il y anguille......

j'ai des custom avec des specs pre-war, j'ai plus que 80ans à attendre....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  MICHEL WALIGORA le Dim 4 Aoû - 8:57

14thfret a écrit:Michel, je ne sais si c'est vrai, un ami me dit que le stock Martin en bz s'est constitué jusque dans les 1880s et qu'ils ont vécu dessus jusqu'après-guerre, cela signifierait que des grattes fabriquées dans les 40s-50s seraient aussi intéressantes que les pre-war, il m'a montré deux D28, l'une de 47, l'autre de 49 et j'avoue que leurs bois ont un grain tellement serré....

Je ne peux pas répondre à cette question. Une fois de plus, la façon dont serra traitée la table est prépondérante.
Il est possible que le stock utilisé pendant l'âge d'or soit de qualité exceptionnelle.

Les plus belle tables, qui sont mes préférées tant au point de vue sonore qu'esthétique, présentent un grain moyennement serré de façon égale sur toute la surface. Ma B&H et ma O-42 présentent cette particularité. Leurs tables sont jumelles. Elles ont les mêmes qualités sonores.
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Invité le Dim 4 Aoû - 13:13

hier, bourré, je pensais plus back & sides....

pour la table : adirondack avec un grain large (j' 4mm !) régulier, c'est ce que je retrouve sur mes custom, mais pour des guitares récentes, je suis sur l'italian spruce grain moyen, là encore, tout cela changera avec les années : réponse, richesse, etc....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  MICHEL WALIGORA le Dim 4 Aoû - 16:09

Tous les espoirs sont permis !
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  lukou le Ven 9 Aoû - 20:22

14thfret a écrit:hier, bourré, je pensais plus back & sides....

pour la table : adirondack avec un grain large (j' 4mm !) régulier, c'est ce que je retrouve sur mes custom, mais pour des guitares récentes, je suis sur l'italian spruce grain moyen, là encore, tout cela changera avec les années : réponse, richesse, etc....
Parfois j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire.scratch  Quel est le fond du message? Embarassed 

lukou

Messages : 1277
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Invité le Jeu 15 Aoû - 19:02

les deux sont bien : italian grain serré ou adirondack, plus ou moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  lukou le Ven 16 Aoû - 17:13

14thfret a écrit:les deux sont bien : italian grain serré ou adirondack, plus ou moins.
Les deux ont une couleur sonore très différente. Leurs caractéristiques sont vraiment très éloignées. Visuellement, un Adi peut faire très rustique à coté d'un alpin qui dispose d'un régularité du fil ainsi que d'un espacement très fin.

A ma connaissance, seul l'adi est utilisé sur les Authentic.

lukou

Messages : 1277
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  franck83 le Ven 16 Aoû - 19:22

Encore les goûts et les couleurs........

J'ai voulu sur ma Féjoz de l'Adirondack très serré.
Thomas a du en commander ( 7 planches ?) chez Boucher.
Une seule m'a convenu sur le tas.
Il devient assez difficile , me semble t-il , d'avoir aujourd'hui de l'Adi au grain rectiligne et très serré.

franck83

Messages : 1979
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 70
Localisation : TOULON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  molomonga le Ven 16 Aoû - 19:47

Beaucoup de luthiers s'accordent à dire que "le meilleur" pour de l'Adirondack est un grain moyen.
avatar
molomonga

Messages : 457
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 47
Localisation : Provence

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  lukou le Ven 16 Aoû - 22:05

franck83 a écrit:Encore les goûts et les couleurs........

J'ai voulu sur ma Féjoz de l'Adirondack très serré.
Thomas a du en commander ( 7 planches ?) chez Boucher.
Une seule m'a convenu sur le tas.
Il devient assez difficile , me semble t-il , d'avoir aujourd'hui de l'Adi au grain rectiligne et très serré.
J'ai vu des planches de Boucher. C'est pas terrible. Je pense qu'il doit pouvoir faire mieux.

molomonga a écrit:Beaucoup de luthiers s'accordent à dire que "le meilleur" pour de l'Adirondack est un grain moyen.
Il y a plein de théories sur les lignes de croissance... J'ai vu les plus belles planches d'adi chez Greenfield. Elle sonnaient incroyablement quand on les tappait et les veines étaient pas vraiment régulières en espacement. Il en avait vraiment peu et donc les réservait pour ceux qui pouvaient payer une fortune l'excellence.

lukou

Messages : 1277
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  keriti le Dim 18 Aoû - 17:08

Bon,
Voilà qui va mettre tout le monde d'accord:
http://www.tfoa.eu/the_store/index.php?target=products&product_id=37835
Ça doit donner...
Concernant l'adirondack, il y a un très bon post sur le forum colllings (13 pages...):
http://collingsforum.com/eve/forums/a/tpc/f/74760485/m/2760002246/p/1
Laurent

keriti

Messages : 876
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/laurentgaillard

Revenir en haut Aller en bas

la meilleure des théories

Message  Invité le Sam 24 Aoû - 15:40

lukou a écrit:
franck83 a écrit:Encore les goûts et les couleurs........

J'ai voulu sur ma Féjoz de l'Adirondack très serré.
Thomas a du en commander ( 7 planches ?) chez Boucher.
Une seule m'a convenu sur le tas.
Il devient assez difficile , me semble t-il , d'avoir aujourd'hui de l'Adi au grain rectiligne et très serré.
J'ai vu des planches de Boucher. C'est pas terrible. Je pense qu'il doit pouvoir faire mieux.

molomonga a écrit:Beaucoup de luthiers s'accordent à dire que "le meilleur" pour de l'Adirondack est un grain moyen.
Il y a plein de théories sur les lignes de croissance... J'ai vu les plus belles planches d'adi chez Greenfield. Elle sonnaient incroyablement quand on les tappait et les veines étaient pas vraiment régulières en espacement. Il en avait vraiment peu et donc les réservait pour ceux qui pouvaient payer une fortune l'excellence.
Une guitare ( exceptionnelle ) de chez Greenfield : 15 000 €
Une guitare ( exceptionnelle ) de chez Boucher : 3 000 €
Posséder une Boucher est déjà un rêve pratiquement inaccessible, alors une Greenfield ! à moins de s'appeler Keith Richards

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  benbenbenben le Sam 24 Aoû - 18:07

Actuellement, il est très difficile de trouver du AAAA en Adirondack, le plus beau que j'ai pu trouver était du AAA de ce genre:

avatar
benbenbenben

Messages : 1304
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  lukou le Sam 24 Aoû - 23:12

Guillou Pierre a écrit:
lukou a écrit:
franck83 a écrit:Encore les goûts et les couleurs........

J'ai voulu sur ma Féjoz de l'Adirondack très serré.
Thomas a du en commander ( 7 planches ?) chez Boucher.
Une seule m'a convenu sur le tas.
Il devient assez difficile , me semble t-il , d'avoir aujourd'hui de l'Adi au grain rectiligne et très serré.
J'ai vu des planches de Boucher. C'est pas terrible. Je pense qu'il doit pouvoir faire mieux.

molomonga a écrit:Beaucoup de luthiers s'accordent à dire que "le meilleur" pour de l'Adirondack est un grain moyen.
Il y a plein de théories sur les lignes de croissance... J'ai vu les plus belles planches d'adi chez Greenfield. Elle sonnaient incroyablement quand on les tappait et les veines étaient pas vraiment régulières en espacement. Il en avait vraiment peu et donc les réservait pour ceux qui pouvaient payer une fortune l'excellence.
Une guitare ( exceptionnelle ) de chez Greenfield : 15 000 €
Une guitare ( exceptionnelle ) de chez Boucher : 3 000 €
Posséder une Boucher est déjà un rêve pratiquement inaccessible, alors une Greenfield ! à moins de s'appeler Keith Richards
Boucher doit certainement disposer de beaux sets qu'il conserve pour la fabrication de ses propres guitares. Ceux que j'ai vu lui avaient été achetés.

Comme tous les "gros" luthiers, le ticket d'entrée est très cher mais c'est le prix à payer pour rentrer dans leur univers.

lukou

Messages : 1277
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  remy le Dim 25 Aoû - 9:32

lukou a écrit:



Comme tous les "gros" luthiers, le ticket d'entrée est très cher mais c'est le prix à payer pour rentrer dans leur univers.

Et nous ne sommes pas ici pour juger des moyens de chacun Smile
avatar
remy

Messages : 2965
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 62
Localisation : 94 et 64

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX5r1fvdsfyGkYUsxmw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  lukou le Dim 25 Aoû - 10:05

remy a écrit:...
Et nous ne sommes pas ici pour juger des moyens de chacun Smile
Complètement d'accord.

lukou

Messages : 1277
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Invité le Dim 25 Aoû - 16:20

remy a écrit:
lukou a écrit:



Comme tous les "gros" luthiers, le ticket d'entrée est très cher mais c'est le prix à payer pour rentrer dans leur univers.
Et nous ne sommes pas ici pour juger des moyens de chacun Smile

Tout à fait d'accord, mais avec quelques soupçons de réserve :

Vu la qualité sonore des Headway, maton, boucher, Cheval etc... qu'est ce qui vous dit qu'une Greenfield sonnera mieux ? RIEN !
Comment écouter les Greenfield, en allant au Canada ? pour combien d'années à attendre ?
Il me semble que Boucher vend son bois adirondack à Martin, Gibson et Greenfield.
Ne pensez-vous pas que dépenser 20 000 € pour des fanfreluches vous fait surtout payer la marque ?
J'ai écouté :
- Headway momose
- Maton te1
- Boucher en érable
- Martin D18

et je vous avoue qu'entre les 3 premières c'est dur de choisir ! ce sont des tueries.
un copain plus doué que moi a, lui, préféré la D18 ( qui sonne d'enfer )
Je ne pense pas qu'une Fejoz ou une Cheval soit supérieures à ces guitares,
une grande partie est liée au snobisme.

Les briquets Dupont dans les années soixante avaient leur pub :
"Dupont, le briquet le plus cher du monde" , alors avis !
Amicalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Invité le Dim 25 Aoû - 16:45

Moi, des 4, je prends la Greenfield de Lukou !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  lukou le Dim 25 Aoû - 17:23

Guillou Pierre a écrit:...

Tout à fait d'accord, mais avec quelques soupçons de réserve :

Vu la qualité sonore des Headway, maton, boucher, Cheval etc... qu'est ce qui vous dit qu'une Greenfield sonnera mieux ? RIEN !
Comment écouter les Greenfield, en allant au Canada ? pour combien d'années à attendre ?
Il me semble que Boucher vend son bois adirondack à Martin, Gibson et Greenfield.
Ne pensez-vous pas que dépenser 20 000 € pour des fanfreluches vous fait surtout payer la marque ?
J'ai écouté :
- Headway momose
- Maton te1
- Boucher en érable
- Martin D18

et je vous avoue qu'entre les 3 premières c'est dur de choisir ! ce sont des tueries.
un copain plus doué que moi a, lui, préféré la D18 ( qui sonne d'enfer )
Je ne pense pas qu'une Fejoz ou une Cheval soit supérieures à ces guitares,
une grande partie est liée au snobisme.

Les briquets Dupont dans les années soixante avaient leur pub :
"Dupont, le briquet le plus cher du monde" , alors avis !
Amicalement.
J'ai le sentiment de sentir un peu d'aigreur. J'espère me tromper. Personnellement, je trouve certain de tes propos très surprenants.

Biensûr c'est ton point de vue et je le respecte. On peut ne pas être d'accord. Je ne pourrais pas dire grande chose concernant les 3ère. Je n'en ai jamais joué. Il faudrait que tu sois plus précis sur la D-18... Quel modèle? Il y en a des tonnes et elles sont vraiment inégales.

Parler de snobisme concernant les luthiers que tu cites, je trouve ça très bas. Cheval par exemple a un immense talent. Tout le monde est unanime. Il contribue largement à la qualité et l'aura des instruments "made in France". Fejoz est dans la lignée et devrait avoir suivre sans problèmes les traces de ces pères. Ensuite, ils peuvent faire des modèles très différents avec des résultats très différentes correspondant aux attentes de leurs clients. Les tarifs restent "accessibles" puisqu'on doit être autour 6000/7000 euros pour un modèle de base pour Cheval contre 3500 euros pour Fejoz. Ce sont des sommes mais au regard du nbre d'heures passées et du taux en France, on peut relativiser.

Tu peux adorer ou détester le travail de Greenfield. C'est difficile d'en jouer parce qu'elles sont très prisées. Non pas parce c'est un bon placement (ça va le devenir malheureusement) mais parce qu'elles sont excellentes crois-moi. Ce type fait un travail incroyable et a développé énormément de technique dans ses guitares. C'est le fruit de nombreuses années de travail.  On pourrait en dire de même pour plein d'autres luthiers, tiens Cheval! Les tarifs de Greenfield sont très cher mais le cout au Québec est bien plus élevé qu'en France. Cela en rajoute une couche. Heureusement que le change est en notre faveur.

Je t'invite à essayer dès que possibles des guitares de vrais luthiers parce que j'ai l'intime conviction que tu changeras de point de vue rapidement. Tu mettras tes références rapidement à la poubelle.

lukou

Messages : 1277
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Coriolan92 le Dim 25 Aoû - 17:31

Guillou Pierre a écrit:
Je ne pense pas qu'une Fejoz ou une Cheval soit supérieures à ces guitares,
une grande partie est liée au snobisme.

Je suis loin d'être d'accord, mais quand bien même ? Est-ce être snob d'aimer les belles choses ? A-t-on le droit de préférer la cuisine d'un trois étoiles à celle d'un restauroute, alors même que les deux réussissent parfaitement à nous nourrir ? Et que dire des collectionneurs de timbres ? Ou des lecteurs qui préfèrent un beau bouquin relié à une édition de poche ?

En exergue de ce forum, il est écrit :

"Forum convivial dédié aux guitares acoustiques de qualité, qu'elles aient été fabriquées par des luthiers indépendants ou par des grandes marques (Collings, Santa Cruz, Martin, ...). Pas besoin d'en posséder une pour venir en parler et rêver avec nous..."

Mon cher Pierre, tu as affaire ici à des passionnés. Respecte leur passion, et ne cherche pas à les faire passer pour des snobinards ayant chacun un (ou plusieurs) comptes en Suisse pour alimenter leur passion. Pour connaître en personne un certain nombre de forumeurs, je peux te dire que tu as tout faux.


avatar
Coriolan92

Messages : 4017
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Invité le Dim 25 Aoû - 17:33

Sans parler de pognon : dire que Cheval ne pond pas de meilleures grattes qu'une D18 est sans nul doute pire que ma remarque sur son travail à propos d'un dos unbookmatched. Réducteur, castrateur et je préférerais voir n'importe quelle Cheval dans mon case qu'une D18...parce c'est plus rare & fait main !

De plus, snobisme, je ne savais même plus que ça existait (de même que la collection de briquets) et que pour qu'un mec s'envole vers le Canada commander une guitare, c'est qu'il a autre chose en tête que de se la péter....

il y a du Graal en tout et heureusement que des gens ont du pognon pour se faire plaisir, sinon,

on roulerait tous en D18....

et dire que j'ai loupé une superbe Henderson l'an dernier, nom de d''''

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Martin: la révolution dans les authentic

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum