Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  Mr-OM28 le Lun 13 Juil - 10:16

Cool

Après les indicibles bonheurs du modèle LL 36, plutôt destiné au strumming, il faut découvrir les indicibles joies du modèle LS 36.

Le modèle LS 36 conçu beaucoup plus spécifiquement pour le jeu "aux doigts".
Souvent, ce modèle est présenté par " Kevin Comparator" comme un format entre l'OM et le 00.
Hors, Yamaha a créé ses propres formats. Il n'y a donc rien à comparer si ce n'est une agréable prise en main.
Ce modèle propose une caisse profonde de style "Deep Body". Voir les photographies jointes au bas du sujet.
Ce principe permet d'avoir une projection fabuleuse conjuguée à une profondeur tonale incomparable.

Ces guitares, de la série "L", 26, 36 ou 56, sont fabriqués au Custom-Shop de Hamamatsu au Japon.
Douze luthiers expérimentés construisent, chaque année, environ trente modèles LS 36.
Ce qui, en partie, explique le prix élevé, mais permet également d'avoir la certitude d'acquérir un instrument de luthier. Avec la garantie d'avoir, derrière, la puissance de l'artillerie lourde du géant asiatique. On ne joue plus dans la même cour...

Le modèle LS 36 est recouvert d'une laque délicate appliquée au tampon.
Beaucoup plus fragile qu'un vernis, la laque permet une vibration du bois de la table beaucoup plus libre.
Les bois qui entrent dans la fabrication de ces instruments uniques ne sont ni A, ni AA, ou encore ha ha ha !
Ce sont des bois de qualité "Master Grade" qui ont tous sêché en milieu naturel au moins dix ans.

La table en épicéa d'Engelman, très proche des épicéas du Jura, a un grain et un maillage finement serré et presque invisible.
Les éclisses et le fond sont constitués d'un Palissandre de toute beauté.
La touche et le chevalet sont en ébène noir du Gabon.
Le manche, "5 plis", (qui assurent une rigidité de fer), est constitué d'acajou du Honduras et de Paduak d'Afrique.
Le bois de Paduak est tellement dur et dense que, dans l'eau, il coule. Il est utilisé pour faire des lames de marimbas. C'est dire !
Les sillet sont évidemment taillés dans de l'os.
Les incrustations sont faites avec le plus bel abalone "bleuté" et la plus belle nacre moirée.

" Kevin Comparator", (Le retour), toujours soucieux de paraître spirituel devant ses copains, demande : < C'est comme une OM 42, alors ? >. Avec cette pointe d'ironie destinée à faire sourire son copain Jonathan, possesseur d'une Taylor.
Il faut donc s'empresser de bien situer les choses en précisant à Kevin : < Oui, c'est peut-être comme une OM 42, mais en mieux ! >

Effectivement, contrairement à l'OM 42, (qui n'est pas un modèle Custom-Shop), dont les incrustations ne sont qu'en "Abalame" et les bois de qualité inférieure, le modèle LS 36 est fabriqué en petit nombre, par des luthiers, sans robotisation ni chaîne de montage. (Voir Vidéo "Yamaha Factory"). Avec des bois d'une qualité rare.  Sur le modèle LS 36, contrairement au modèle OM 42, les binding, (filets de caisse et de manche), ne sont pas en plastoc, mais en érable ondé. Plastoc appelé pudiquement "Boltaron" chez Martin !

Rappellons que le géant asiatique, Yamaha, est propriétaire des forêts de Palissandre de l'Est de l'Inde et qu'il vend ses productions à la plupart des fabricants. Y compris aux américains. Yamaha se garde et se réseve donc les plus beaux bois pour ses propres productions. Le Japon, n'ayant signé aucune charte sur la protection des espèces, possède les plus beaux stocks des plus majestueux palissandres de Rio.

Kevin Comparator, qui a encore quelques à priori sur les productions Japonaises, à cause de ses copains, se rend doucement compte que la légendaire qualité des "miniatures" Japonaises, est la marque de fabrique du savoir faire invraissemblable des artisans Japonais. Aussi, Kevin Comparator observe, consterné, l'incroyable beauté des guitares du Custom-Shop de Yamaha, fabriquées à Hamamatsu, au Japon. Il arrête même de ricaner bêtement lorsqu'il découvre l'extraordinaire musicalité des instruments venant du pays du soleil levant. Il ne rit plus du tout question prix.

Il est comme ça, Kevin. Terriblement franchouillard. Alors, juste avant de filer en acquérir une, Kevin Comparator a eu cette phrase historique :
< Bon, ben, le débat est tout vert ! >...







avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  remy le Lun 13 Juil - 18:53

De belles courbes cette guitare et en effet bien plus profonde que la Martin
belle acquisition!!
avatar
remy

Messages : 2930
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 62
Localisation : 94 et 64

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX5r1fvdsfyGkYUsxmw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  Ben G le Jeu 16 Juil - 11:11

Le prix est finalement correct (autour de 4400 il me semble) pour une finition de type 42.
Le choix est plus que Cornélien dans ces tarifs, entre les classiques Martin, Yamaha... et les futures classiques Santa Cruz, Huss&Dalton, Collings, Bourgeois... difficile de faire un choix.
Très belle guitare en tous cas.
avatar
Ben G

Messages : 181
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 31
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  mehoul le Jeu 16 Juil - 11:55

le pickguard est vilain par contre. A enlever avant que la guitare n'ait pris des couleurs.

mehoul

Messages : 132
Date d'inscription : 02/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  ManuBig le Jeu 16 Juil - 22:24

Rien à faire, je ne m'y ferai jamais à ces Yamaha...
Pickguard, tête, méca, etc. J'aime pas. Elles n'ont aucune classe je trouve. Crying or Very sad
avatar
ManuBig

Messages : 1293
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  didier13 le Ven 17 Juil - 8:40

ManuBig a écrit:Rien à faire, je ne m'y ferai jamais à ces Yamaha...
Pickguard, tête, méca, etc. J'aime pas. Elles n'ont aucune classe je trouve. Crying or Very sad

+ 1 ! même si ce sont de bonnes guitares ...
avatar
didier13

Messages : 1173
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 60
Localisation : Aix en Provence

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/chichiponpon13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  Ben G le Ven 17 Juil - 8:51

A ce prix là, personnellement je préférerais une guitare de tradition américaine type Huss & Dalton, Santa Cruz... même si je ne doute pas un instant du jugement de MrOM28V, quoiqu'un peu trop dithyrambique à mon goût. Wink
avatar
Ben G

Messages : 181
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 31
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une merveilleuse guitare

Message  Mr-OM28 le Ven 21 Aoû - 12:59

Cool

Plus d'un mois et demi de complicité quotidienne, à raison de quatre heures de travail chaque jour, moi et ma nouvelle guitare, passons d'invraissemblables moments de découvertes. Découvertes mutuelles.

De cette sonorité un peu "verte" des premiers jours, doucement, l'instrument a commencé à s'ouvrir pour m'offrir ce que je n'ai jamais trouvé véritablement ailleurs. Mon modèle LL 36 m'avait déjà fortement étonné. Là, le modèle LS 36 me laisse émerveillé.

Le barrage en "X", avancé, (et allégé selon un principe unique assemblé à la colle d'os), ne sont certainement pas étrangers à la douce et harmonieuse vibration de la guitare. On peut décrire cette illusion de fragilité propre aux instruments d'exception. Lorsqu'on a le privilège de la faire sonner contre soi, cette guitare crée une addiction immédiate. L'ensemble de l'instrument vibre alors contre le guitariste pour lui procurer les plus sublimes sensations de jeu. Peut on évoquer la sensualité ?

Certes, les incroyables qualités des bois utilisés par ses luthiers pour sa confection ne sont pas étrangers à ce phénomène. Je dois admettre que, même si  je la force à donner le meilleur d'elle-même, sa bonification rapide et si évidente reste un de ces délicieux mystères que je n'ai nulle envie de tenter de résoudre.

La douceur et la précision "horlogère" des superbes mécaniques permet un accordage des plus précis. Puis, la guitare ne bouge plus pour plusieurs jours. C'est une chose que j'ai rencontré très rarement sur un instrument. En fait depuis mon OVATION "Folklore" -1614, de 1976, je n'ai jamais rencontré cette particularité. Seuls mes modèles Yamaha du "Custom-Shop", présentent cette étrange stabilité. Bien pratique.

Cet instrument de luthier ne cesse de m'étonner chaque jour.




Il y a de fortes probabilités pour que ma prochaine acquisition soit le fabuleux modèle LS 56 de chez Yamaha "Custom-Shop".
J'ai essayé LS 56 quelques fois chez mes amis Allemands. C'est tout simplement au-delà du raisonnable. Au delà du descriptible...

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  remy le Ven 21 Aoû - 14:26

Smile

j'aime bien ta façon de parler de ta guitare  Cool

maintenant , tu sais bien que c'est principalement la température qui va faire tenir ou pas l' accordage de l'instrument puisque le métal des cordes bouge en fonction des degrés.
avatar
remy

Messages : 2930
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 62
Localisation : 94 et 64

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX5r1fvdsfyGkYUsxmw

Revenir en haut Aller en bas

Accordage précis et pérenne

Message  Mr-OM28 le Sam 22 Aoû - 13:47

Cool

Cher "remy"

Merci pour vos appréciations quand à la qualité de mes écrits.
Lorsqu'il est question de mes guitares, j'aime à en relater la genèse ou les anecdotes avec une certaine éloquence.
Je m'applique donc de mon mieux...

Vous êtes parfaitement dans le vrai lorsque vous évoquez les impondérables hygrométriques ou météorologiques concernant la tenue d'un accordage. Toutefois, une expérience personnelle, sur presque cinq décennies, m'a fait revoir ce qui paraît être une évidence.

Il y a des instruments, le plus souvent à cordes, qui gardent un accordage plus longtemps, ou mieux que d'autres. J'ai possédé quelques guitares qui, dans le domaine de l'accordage, étaient exceptionnelles. D'autres assez médiocres quand à la tenue de l'accord.
Je pense à ma première très bonne guitare, une Yamaha FG-180 "Red Label", reçue en juin 1971. En récompense de l'obtention de mon Bac.
Yamaha déjà...

Cette guitare, sur laquelle j'ai beaucoup travaillé, entre 1971 et 1976, s'est bonifiée considérablement. Aujourd'hui encore, elle reste un vrai "must". Je n'ai jamais touché au trussrod.
Lorsque je changeais les cordes, (D'Angelico Light), je l'accordais au LA 440. Elle bougeait une première fois en descendant d'un demi-ton environ. Je réajustais une seconde fois. Elle redescendait au bout de deux ou trois jours. Je réajustais une nouvelle fois. Puis, l'accordage ne bougeait plus. Je pouvais contrôler. Au bout de trois semaines, c'était toujours au LA 440 !

J'ai retrouvé cela avec mon modèle OVATION "Folklore" 16-14 acquise en 1977. Je me souviens avoir imposé à cette guitare des conditions de vie infernale. J'étais tout le temps sur la route. Concertiste, c'était mon instrument de travail. Je laissais cette guitare par moins 10° dans le coffre de ma Golf . Toute la nuit. Je repartais le lendemain. Arrivé sur le lieu de la prestation, je branchais le "truc" dans la sono. Elle était parfaitement accordée ! Là aussi, je n'ai jamais touché au trussrod. Sur une excellente guitare, nul besoin de toucher au trussrod.

Puis, avec mon modèle LL36 du Custom-Shop Yamaha, j'ai eu tendance, quelquefois, à lui imposer des conditions "particulières". Elle aussi restait d'une étonnante fidélité d'accordage. Il faut dire que les manches qui, dans leur longueur, sont constitués de plusieurs lames de bois "précieux", résistent beaucoup mieux aux pires conditions qu'un "tout massif". Il est toutefois important que le manche, dans sa longueur, soit d'un bloc lamellé-collé, mais que ni le talon, ni la tête ne soit rapportés. Par expériences je sais que c'est préférable...

Je reste convaincu que le facteur chance est un paramètre non négligeable dans le choix d'une guitare. A l'achat, on ne peut jamais savoir ce qu'il adviendra de nos acquisitions.
Bien sûr, je prends un grand soin quand à l'environnement de mes instruments. Mon atelier est maintenu à température constante. J'aime vivre entre 19° et 23°. Situé au Nord, pour une luminosité constante en peinture, mon atelier reste frais même en été.
Autant pour mon matériel de peintre que pour mes guitares, je contrôle le taux hygrométrique grâce à un humidificateur. Entre 45 % et 55 %, en hiver. En été, il arrive que le volume de la pièce contienne jusqu'à 70% de taux d'humidité. Mais c'est infiniment moins préjudiciable que de descendre en dessous de 40 %.




La qualité supérieure des bois qui entre dans la fabrication d'un instrument est sans doute le tout premier dénominateur.
Pour le modèle LS 36, ci-dessus, le palissandre Indien, massif, qui entre dans sa fabrication, a vieilli de manière naturelle 10 ans, (cahier des charges du Custom-Shop disponible chez Yamaha). J'ai photographié ma guitare, ici,  à la lumière du jour, à l'extérieur. On peut donc découvrir l'exquise régularité des nervures du bois. Un bois aux dessins droits, donnera un son "droit". Pas de secrets !




La qualité des mécaniques est également un des fondamentaux non négligeable. Les mécaniques Yamaha, équipant le modèle LS 36, sont incomparables. Je touche à peine, sans même avoir l'impression de tourner, et, déjà, je peux sentir la tonalité monter ou descendre. C'est une sensation étrange et délicate. Dans ce sens, les mécaniques à bain d'huile, sont une avancée technologique extraordinaire. Supérieures.

Au passage, on peut apprécier l'incrustation du logo, en nacre, dans un placage de palissandre Indien de toute beauté.
Ainsi que les trois filets de bois, érable, ébène et érable, (binding) qui enserrent la tête avec goût.

En espérant, cher "remy" avoir suscité un échange passionnant, je vous souhaite une excellente semaine. Je continue d'apprécier vos vidéos et votre jeu attractif. Merci pour les partages.

J.B.

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La métaphore motocycliste - LS 36 c'est du lourd !

Message  Mr-OM28 le Sam 5 Sep - 14:00

Cool

Voilà maintenant deux mois, qu'avec un privilège dont je suis parfaitement conscient, je joue chaque jour sur cette nouvelle merveille.
Deux heures au minimum, chaque jour, permettent à cet instrument sublime de "s'ouvrir" et de donner, bientôt, tout son potentiel.

Poser cette guitare sur ses cuisses, sentir son corps contre le sien, tout cela participe d'un plaisir et d'un bonheur rares.
Et, nous ne l'avons pas encore fait sonner. Non ! Ce n'est qu'une première approche tactile et purement physique. Une prise en main.

Qui a déjà conduit une Electra-Glide, de chez Harley-Davidson, comprend beaucoup mieux ce que tout cela sous-entend.
Qui a déjà roulé sur cette magnifique machine, dans des conditions routières Corses, sait très exactement les sublimes sensations évoquées.
J'évoque la Corse que j'ai parcouru au guidon de mon superbe engin, deux étés de suite, en 1979 et 1980. Que de souvenirs !

Non, ce n'est pas une comparaison, cher Kévin, c'est une métaphore. Cette guitare présente et propose la même idée de confort indicible.

Faire sonner le premier accord, c'est comme faire démarrer la Harley-Davidson. Je sais exactement de quoi je parle, j'ai possédé les deux !
Immédiatement, le ronronnement du moteur apporte cette sensation de plénitude, de sécurité et de liberté. Les six cordes bourdonnent !

Attention, ce n'est pas du "Vintage", rien de nostalgique ! Non, c'est une guitare bien de son temps, moderne, contemporaine. La synthèse de tout ce qui a été fait depuis plusieurs décennies. La synthèse du tout meilleur. Pas d'imitations de choses d'un autre temps...

Evoquons ici, dans ce formidable espace d'expression, le "V6" de la Yamaha LS 36 ! C'est la puissance à l'état brut. C'est puissance 36 !
Dès les premières accélérations, contre soi, on sent un prodigieux vertige nous envahir. On se laisse emporter dans de délicieux frissons.
Nous sommes irrémédiablement entraînés vers un ailleurs féerique. Vers un au-delà bien plus lointain que nos rêves les plus fous !

Lorsque nous évoluons vers le haut du manche, après la troisième case, c'est l'enchantement paradisiaque d'un sortilège divin.
Nous sommes ensorcelés. Nous évoluons dans une dimension nouvelle. Le confort reste absolu. Même dans le méandre des virages mélodiques. En renversements d'accords, entre la huitième et la douzième case, tout est tellement simple, aérien et léger que nous accélérons encore. Fous de nos folies musicales...
En regardant dans le rétroviseur, nous apercevons la distance parcourue. Sans même nous en rendre compte nous sommes déjà à la coda !
La "coda", Kévin, c'est la fin d'une partition...

Avec la Yamaha LS 36, nous pouvons rouler sans casque. Et sans risque. La belle est envoûtante. On peut la conduire vêtu de cuir, façon "Hells Angels" ou, au contraire la caresser en costume Armani, façon Epic Placton. On peut la conduire avec un sourire niais, avec des mouvements de caractériel, façon guitariste australien. On peut la jouer tout nu. Dans tous les cas, elle nous emmène à destination.

Lorsque nous coupons les gaz, que nous sommes à la fin de la partition, le souffle court, le cheveux décoiffé, nous tournons autour de l'engin.
Admiratifs, émerveillés, nous avons alors ces mots sybillins : < Oh my GODE ! Est-ce possible ? Tout cela pour moi ! C'est prodigieux ! >.
De retour sur terre, dans notre prosaïque condition humaine, nous avons alors l'impression d'avoir flirté avec le divin !
Pour le mot  "prosaïque", Kévin, tu regardes dans le dictionnaire...



Avoir cette guitare contre soi, la faire sonner, jouer dessus sa pièce préférée, est une expérience unique.



Esthétisme, classicisme, élégance, finesse, ergonomie sans pareille, qualité des matériaux et profondeur tonale, tout cela en fait une merveille.



Comme sur la photographie ci-dessus, on peut la conduire de nuit. Nous serons vus et entendus...

Cool

Comment ?
Que dis-tu Kévin ?
Que c'est une Yamaha et pas une Harley-Davidson ?
Mais je l'ai écrit, Kévin, il s'agit d'une métaphore !
Pour le mot "métaphore", tu regardes dans le dictionnaire, s'il te plaît...

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une guitare "Impériale" à la bonification étonnante...

Message  Mr-OM28 le Lun 12 Oct - 12:02

Cool



Voilà déjà trois mois que, chaque jour, avec une régularité métronomique, je travaille quotidiennement cette guitare, deux heures.
Consciencieusement, comme je l'ai toujours fait sur toutes mes guitares, je fais des remontées de manches, sur toutes les cordes, toutes les cases et sur toute la longueur. Ainsi, j'ai la certitude que très rapidement toutes les notes sonneront avec la même intensité.

Il apparait clairement que le potentiel phénoménale de cet instrument va se développer sur plusieurs mois de travail intensif.
C'est bon signe. Tout cela laisse augurer de futures satisfactions musicales. Tant dans l'interprétation que dans la composition.



Je retrouve, sur son manche, les étranges sensations de plénitude que j'avais connu sur ma vieille Gibson "Jazz" de 1953. Même impression de rigidité, de force et de robustesse. La largeur de ce manche, au sillet de tête, de 44 mm, permet toutes les figures avec une aisance magistrale. Sur ce manche, tout devient facile. C'est étonnant.

La sonorité, profonde et d'une étrange amplitude pour ce petit format, offre une résonance longue et harmonieuse. Il y a cet écho surprenant. Un écho qui est surtout marqué pour les notes jouées entre la quatrième et huitième case. Au-delà, il y a une réverbération surprenante. Une réverbération du plus bel effet qui évoque ces accords DADGAD même en accordage standard. Phénomène curieux.



Je vais préparer quelques vidéos pour cet hiver. Ainsi, le lecteur, devenant auditeur, pourra se rendre compte des qualités de la guitare.
A cet effet, j'ai acquis un enregistreur de qualité, (Tascam DR-5) qui permettra de rendre plus fidèlement les différentes sonorités sans faire usage de "trucages" studio. Jusqu'à présent je négligeais assez la qualité intrinsèque des vidéos que je publiais sur Youtube, DailyMotion ou encore Viméo. Je dois donc faire un effort bien nécessaire. Cela prendra donc effet sous peu.

Lorsque je me surprend à admirer ma belle LS 36, je suis toujours aussi subjugué par l'invraissemblable qualité des bois utilisés. Ces derniers me paraissent toujours plus beaux. Pourtant, pour moi, une guitare n'a toujours été qu'un outil qui doit sonner, doit être robuste, fiable et durable. Là, je me découvre admirateur des bois. Ces bois qui ont une importance crucial, commencent à me ravir. Je regarde donc plus attentivement mes autres guitares. Je commence à comprendre la passion qui anime certains possesseurs d'instruments d'exception.



Au fur et à mesure de l'évolution de la vie de cette guitare, je me ferais un plaisir de venir partager mes impressions, ici, sur ce superbe forum, avec le lecteur passionné. A bientôt.

Un privilégié heureux

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  remy le Lun 12 Oct - 18:48

Bon travail pour les vidéos et si tu peux enregistrer quelque chose en DADGAD ce sera un plaisir pour ma part Wink
avatar
remy

Messages : 2930
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 62
Localisation : 94 et 64

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX5r1fvdsfyGkYUsxmw

Revenir en haut Aller en bas

Quatre mois d'une passion amoureuse

Message  Mr-OM28 le Dim 8 Nov - 10:22

Cool



Quatre mois avec elle.
Quatre mois de bonheur.
Quatre mois de plaisir.

Nous avons une relation charnelle chaque jour.
Au moins deux heures d'une passion amoureuse.
J'aime la faire gémir sous mes doigts agiles.



Je viens de lui offrir son premier bijoux.
Un luthier lui a installé ce "piercing" de sa main virtuose.
Le fishman Infinity Narrow Pro-Man

Une merveille de technologie, compact et efficace.
Son préamplificateur restitue une sonorité acoustique avec un réalisme époustouflant.
L'auditeur en est bluffé. Pas de micro à condensateur "col de cygne" à l'intérieur de la caisse.

Un capteur de dernière génération est placé sous l'os du sillet de chevalet.
Une simple prise jack en attache courroie.
Un réglage de volume et de tonalité placé à proximité de la rosace.



Le choix des cordes s'est fait sur l'habituel tirant "Light" - 12 / 53 -
Des d'Addario EXP -16
Avec la synergie du chevalet en ébène, collé sur l'épicéa d'Engelman, sous lequel est disposé un barrage avancé, la sonorité, la profondeur et la puissance s'en trouvent sublimées.



Nul doute que nous allons vivre, elle et moi, quelques années d'un bonheur sans nuages.

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cinq mois de bonheur...

Message  Mr-OM28 le Sam 5 Déc - 21:10

Cool

Voilà notre cinquième mois de bonheur.
LS 36 et moi passons beaucoup de temps ensemble.
Elle m'aime. Je l'aime. C'est une idylle de chaque instant.
Même si je suis d'une nature très "partageur", c'est avec moi qu'elle gémit de plaisir.
Pourtant, je l'ai déjà vu dans les bras d'un autre, un très bon ami qui m'en a vanté les vertus. La coquine !



Je la prends donc, de préférence le matin. Je la serre contre moi. Je suis du matin.
Là, sur ma cuisse droite, je peux la sentir vibrer de tout son être. Elle aime ma cuisse droite.
Contre moi, je peux la sentir frissonner de tout son corps. Elle en profite tant qu'elle peut.
Je la caresse longuement. Elle adore ça. Moi aussi...



J'écoute ses murmures. J'écoute ses petits cris qui en disent long.
Quelle belle musique. Elle chante pour moi, mélodieuse et toujours juste.
Ses harmonies m'enchantent au point que, parfois, le soir, en cachette, ouvrant son étui, je lui fais un câlin.
Depuis quelques semaines, elle se laisse aller, s'offre, sans manifester la moindre crainte.
Elle me sait...



Là, dans l'étui, offerte, nue, si belle, elle se sait désirée.
Elle m'invite une fois encore à poser mes doigts sur elle.
Elle me supplie de m'occuper encore et encore de ses charmes.
Et moi, épris d'émotion et de désir, je succombe...

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  lukou le Dim 6 Déc - 18:19

Il n'y a plus qu'à astiquer le manche!

lukou

Messages : 1275
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  ALAINPG le Sam 19 Déc - 11:55

J'ai honte, mais tu m'as fait rire Lukou...

Très belle et rare guitare : j'aimerais bien en essayer une un jour
avatar
ALAINPG

Messages : 1132
Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 41
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La belle histoire continue...

Message  Mr-OM28 le Dim 3 Jan - 18:03

Cool

Histoire de guitare

Aujourd'hui, 3 janvier, (Deux-Mille-Chaises), cela fait exactement six mois que je possède cette guitare.
Je viens me connecter sur ce formidable espace d'expression guitaristique pour en relater les émotions.
Partager, avec le lecteur passionné et soucieux d'avis objectifs, les sensations éprouvées.
Et, avec ce modèle, le compte-rendu ne manque pas de saveurs et d'anecdotes intéressantes.





Remercions Lukou et son remarquable trait d'humour. Humour toujours fin dont notre ami est coutumier.
Je prends un "pied d'enfer" à pratiquer cet instrument car il se bonifie de façon époustouflante.
J'ai du mal à suivre les progressions de cette guitare. Certains jours, je la joue en acoustique pure.
Une vraie merveille aux réponses éblouissantes. D'autres jours, je la joue branchée. Un régal.





En fonction des réglages de l'amplificateur, (un Kustom 16 Watts),
je peux avoir une palette sonore étendue et variée.
Lorsque la guitare est branchée directement dans l'interface qui la relie à la sono,
c'est absolument sublime. Divin...
Si le gars de la sono fait bien son boulot, c'est extra.
Sinon, je fais ce qu'il faut. Je pilote l'ensemble depuis l'ordinateur.
Certes, pour toute cette partie,
les qualités intrinsèques de la guitare n'ont qu'une importance très secondaire.

La guitare est équipée du Fishman "Matrix-Infinity-Narrow".
Un vrai must qui permet de restituer, avec une réalité étonnante,
la sonorité originelle de la guitare. A peu de chose près...





Dernièrement, j'ai encore essayé le modèle "au-dessus", la fameuse LS 56.
Put-Hein, il faut que je me raisonne.
Je ne dois pas faire le con.
Madame ne veut même pas entendre la moindre évocation d'un nouveau "machin".
Ce modèle LS 56 est fantastique lui aussi. Je n'évoque même pas la finition !
Je resterais aux superbes qualités sonores.
Certes mon modèle LS 36 n'a rien à lui envier.
Mais dans ce registre d'instruments, la part de subjectivité l'emporte.
Le fameux "gas"...

Chaque mois, avec ce plaisir qui nous anime, je viendrais vous conter les aventures de cette guitare extraordinaire.

Meilleurs vœux de bonheur, de santé, de succès et de réussite à tous pour cette nouvelle étape de nos existences...

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  remy le Dim 3 Jan - 18:37

La finition est déjà très bien sur ton modèle, pour moi c'est le maxi

tu joue toujours ta Martin ? tu alternes?
avatar
remy

Messages : 2930
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 62
Localisation : 94 et 64

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX5r1fvdsfyGkYUsxmw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  Mr-OM28 le Dim 3 Jan - 19:23

remy a écrit:La finition est déjà très bien sur ton modèle, pour moi c'est le maxi

tu joue toujours ta Martin ? tu alternes?
___________________________________

Cool

Oh non, Martin c'est terminé pour un moment.

Oui, c'est vrai, la finition du modèle LS 36 est au-delà de toutes considérations.
Les japonais ont cette réputation de miniaturistes qui se vérifie ici avec magnificence.

Nous pouvons prendre une loupe à fort grossissement, parcourir toutes les jonctions,
scruter toutes les innombrables incrustations, impossible d'entrevoir l'ombre du moindre défaut.

La facture n'est pas seulement de haut niveau mais elle flirte avec la perfection.
De plus, le choix invraisemblable des matériaux , laisse pantois et émerveillé.

Je possède le modèle LL 36 et le modèle LS 36, les deux jouent dans le registre rare
d'une perfection incroyable. C'est supérieur, au-delà du réel.
De véritables œuvres d'Art ! Et la sonorité qui va avec...

Merci pour ton intérêt. Continue de nous enchanter avec tes superbes interprétations.

A bientôt

Cool
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  ALAINPG le Dim 3 Jan - 19:43

Mr-OM28V a écrit:Cool

Dernièrement, j'ai encore essayé le modèle "au-dessus", la fameuse LS 56.

Cool

La 36 coute déjà un bon billet... où as-tu pu essayer une 56 ? Je n'ai jamais croisé une de ces japonaises haut de gamme à Paris !
avatar
ALAINPG

Messages : 1132
Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 41
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  Mr-OM28 le Dim 3 Jan - 21:45

ALAINPG a écrit:
Mr-OM28V a écrit:Cool

Dernièrement, j'ai encore essayé le modèle "au-dessus", la fameuse LS 56.

Cool

La 36 coute déjà un bon billet... où as-tu pu essayer une 56 ? Je n'ai jamais croisé une de ces japonaises haut de gamme à Paris !  
_________________________________

J'évite absolument Paris !

Non, je recommande Bertram à Fribourg. Là, il y a de "LA " guitare !
Là, pas de guignols dans un magasin dégoûtant, plein de fouillis, de bordel et de cartons partout !
On est dans une pièce, à l'étage, isolé du "pékin", entouré de guitares sublimes.
C'est nickel, le ménage est fait et on est dans une résidence de standing !
On ne se donne pas en spectacle pour les clients du magasin...

Et, sans que ce soit une option, les vendeurs qui vous reçoivent ont le sourire et la courtoisie.
Paris ! Ce n'est pas sérieux, voyons, c'est "franchouillard" et c'est risible.
A Paris, souvent, le vendeur, guitariste frustré, a enfin trouvé un job. Il va même vous tutoyer !
Pour éviter le chômdu et il a tendance à se venger sur le client en attendant son heure de gloire !

Il y a également le MUSIKHAUS HIEBER-LINDBERG  de Munich. Le magasin prestigieux de Mathias Jabs.
C'est somptueux, la très grande classe et des guitares venant directement de l'usine !
Attention, pour accéder au show-room, à l'étage, tenue correcte exigée !
Et, évidemment, la caverne d'Ali-Voleur et des 40 babas, le magasin Thomann. INVRAISEMBLABLE.

Chez Thomann, on désire une LS 56 ? IL y en a dix en stock et on peut les essayer pour choisir la sienne !
Au prix Thomann s'il vous plaît. Ils ont des guitares qui ne sont pas au catalogue par correspondance.
Et les vendeurs sont sympathiques, souriants, avenants. Allemands quoi !
C'est à Treppendorf, (96138 Burgebrach), en Allemagne (à  50 km de Nuremberg) !

Alors Paris ! Cela reste une bonne blague même pas Belge !

Attention, il existe les fabuleux modèles L 66 et L 86 en palissandre de Rio mais interdits d'importations.
Mais là, on frise l'irréel, l'extra-terrestre, le paranormal...
Si on va au Japon, (ça arrive), on peut toutefois "s'arranger".

Cool


Dernière édition par Mr-OM28V le Dim 3 Jan - 22:02, édité 5 fois
avatar
Mr-OM28

Messages : 696
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  nano le Dim 3 Jan - 21:53

Je confirme que chez Bertram à Fribourg, c'est sympa...

nano

Messages : 1457
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 62
Localisation : Saint Julien Les Metz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  lukou le Lun 4 Jan - 19:55

Il y a beaucoup de vérité dans tout ça!

lukou

Messages : 1275
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Canada: -30 l'hiver, +30 l'été

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  ALAINPG le Lun 4 Jan - 20:51

Les Etats Unis, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Suisse... on se sent partout reçu comme un roi quand on a subi Pigalle Very Happy
avatar
ALAINPG

Messages : 1132
Date d'inscription : 17/01/2014
Age : 41
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle LS 36 du Custom-Shop de chez Yamaha

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum