Trump's years & the vintage market

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  JEFF le Ven 18 Nov - 19:59

des quelques luthiers français que je connais et dont j'ai vu le stock de bois assez récemment, je dirais qu'ils peuvent tous aller à la retraite avec ce qu'ils ont. voire bien plus loin que la retraite.........
en France, on n'est pas aux US pour les tarifs des acoustiques, donc pas certain du tout que les tarifs montent avec ces histoires de Cites.
en général, je promène mes grattes entre le soleil et le crachin, pas à l'étranger ; donc le CITES, je m'en tape royal, sauf si je dois acheter à l'étranger.
un américain peut sans doute faire une très bonne guitare en érable avec touche/chevalet ébène non? comme ça, pas de soucis!

JEFF

Messages : 1641
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 59
Localisation : entre le soleil et le crachin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  benbenbenben le Sam 19 Nov - 5:07

Le problème ne vient pas des luthiers, mais surtout de ce que les clients veulent. Les bois alternatifs commencent à émerger depuis quelques années, mais les bois exotiques sont ce que l'on nous demande en premier.

Si tu n'as pas d'ébène en stock, pas de palissandre... ça devient très difficile de satisfaire le client. C'est très dommage car on est beaucoup à vouloir que ça change mais ça va se faire à la dure.

Personnellement, je ne jure que par les bois exotiques parce que c'est beau, ça sonne, c'est un plaisir à travailler, mais on entre dans une ère vraiment sombre dans laquelle ça va être un luxe grandissant de travailler avec ces essences (et c'est déjà le cas)

Ce qui est drôle, c'est que sur le continent Nord Américain, les gens ne jurent que par l'épicéa européen et en Europe, c'est son cousin américain qui est demandé. On veut toujours avoir ce que l'on a pas, et le choix des client va dans ce sens. À nous, luthiers, de l'éduquer, mais c'est vraiment difficile dans beaucoup de cas.

Allez proposer une guitare en If, en arbre fruitier... personne ne l'achètera. C'est bien beau de dire "ouiiii les luthiers doivent construire dans ces bois làààà" sauf que le but, c'est de vendre pour vivre, et en faisant ce choix là, c'est un risque que tu prend et qui s'avère rarement payant.

La OM en T'zalam que j'ai construite? Tout le monde m'a dis que j'étais fou de faire ce choix là. et j'aurais du écouter. Je ne referais plus la même erreur. C'est triste, mais on apprend comme ça.

Même le palissandre indien est snobbé (triste anecdote qui m'est arrivé il y a quelques semaines), mais ça va changer avec le CITES Laughing
avatar
benbenbenben

Messages : 1295
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  quentinjazz le Sam 19 Nov - 7:49

Pourquoi vouloir du palissandre, quand on peut avoir pour pas cher et sans cites de l'ovangkol comme ça?


What a Face

quentinjazz

Messages : 741
Date d'inscription : 06/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  remy le Sam 19 Nov - 10:16

benbenbenben a écrit:Le problème ne vient pas des luthiers, mais surtout de ce que les clients veulent. Les bois alternatifs commencent à émerger depuis quelques années, mais les bois exotiques sont ce que l'on nous demande en premier.

Si tu n'as pas d'ébène en stock, pas de palissandre... ça devient très difficile de satisfaire le client. C'est très dommage car on est beaucoup à vouloir que ça change mais ça va se faire à la dure.

Personnellement, je ne jure que par les bois exotiques parce que c'est beau, ça sonne, c'est un plaisir à travailler, mais on entre dans une ère vraiment sombre dans laquelle ça va être un luxe grandissant de travailler avec ces essences (et c'est déjà le cas)

Ce qui est drôle, c'est que sur le continent Nord Américain, les gens ne jurent que par l'épicéa européen et en Europe, c'est son cousin américain qui est demandé. On veut toujours avoir ce que l'on a pas, et le choix des client va dans ce sens. À nous, luthiers, de l'éduquer, mais c'est vraiment difficile dans beaucoup de cas.

Allez proposer une guitare en If, en arbre fruitier... personne ne l'achètera. C'est bien beau de dire "ouiiii les luthiers doivent construire dans ces bois làààà" sauf que le but, c'est de vendre pour vivre, et en faisant ce choix là, c'est un risque que tu prend et qui s'avère rarement payant.

La OM en T'zalam que j'ai construite? Tout le monde m'a dis que j'étais fou de faire ce choix là. et j'aurais du écouter. Je ne referais plus la même erreur. C'est triste, mais on apprend comme ça.

Même le palissandre indien est snobbé (triste anecdote qui m'est arrivé il y a quelques semaines), mais ça va changer avec le CITES Laughing

+1  
Il faut laisser le temps faire son travail, tout cela évoluera tranquillement.
bien sur que l'indien est snobé puisqu'il y en a sur les guitares de séries, cela ne m'étonne pas!
avatar
remy

Messages : 2950
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 62
Localisation : 94 et 64

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX5r1fvdsfyGkYUsxmw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  mehoul le Sam 19 Nov - 11:01

Pour ce qui est du son je ne sais pas mais pour le coup d'oeil, un beau noyer ou un beau merisier valent largement à mon goût l'acajou ou le palissandre.

mehoul

Messages : 136
Date d'inscription : 02/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  JEFF le Sam 19 Nov - 11:13

l'indien est en option depuis un certain temps chez B&C en Italie; 800 euros........sans doute du top Shocked

JEFF

Messages : 1641
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 59
Localisation : entre le soleil et le crachin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  ManuBig le Sam 19 Nov - 21:45

Remy a raison, il faut laisser le temps faire les choses.
Et les mentalités évolueront.

A titre d'exemple, moi qui suis corse, je serais ravi d'avoir une guitare de petit format fabriquée avec des bois poussant sur l'île.
Châtaignier, chêne liège, hêtre, bruyère ??

Je ne sais pas si tout ça peut faire sonner une guitare mais le concept me plairait énormément.
Je serais très fier de jouer sur un tel instrument.

Fabriquée évidemment par un luthier local... Smile
avatar
ManuBig

Messages : 1293
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  mehoul le Dim 20 Nov - 13:57

La guitare corse:
- pin laricio des aiguilles de Bavella pour la table
- if ou cyprès pour le corps
- hêtre pour le manche
reste à trouver le luthier.

mehoul

Messages : 136
Date d'inscription : 02/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  didier13 le Dim 20 Nov - 14:57

ManuBig a écrit:Remy a raison, il faut laisser le temps faire les choses.
Et les mentalités évolueront.

A titre d'exemple, moi qui suis corse, je serais ravi d'avoir une guitare de petit format fabriquée avec des bois poussant sur l'île.
Châtaignier, chêne liège, hêtre, bruyère ??

Je ne sais pas si tout ça peut faire sonner une guitare mais le concept me plairait énormément.
Je serais très fier de jouer sur un tel instrument.

Fabriquée évidemment par un luthier local...  Smile

Je suis un peu du même avis que Manu , mais bon je suis curieux de connaître l'évolution des choses en ce qui concerne l'IR !! , moi j'ai aussi un peu le fantasme de me faire fabriquer une guitare locale avec des bois de chez nous ( pas demain la veille car pour l'instant je suis largement bien comblé ) ...notamment avec une caisse en bois d'olivier ( j'ai vu des sets superbes avec ce bois et vu aussi quelques guitares fabriquées avec ) , je ne sais pas si cela sonne bien mais au moins ça devrait sentir bon !
avatar
didier13

Messages : 1176
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 60
Localisation : Aix en Provence

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/chichiponpon13

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  remy le Dim 20 Nov - 17:11

mehoul a écrit:La guitare corse:
- pin laricio des aiguilles de Bavella pour la table
- if ou cyprès pour le corps
- hêtre pour le manche
reste à trouver le luthier.


le Hêtre est trop flexible Smile
avatar
remy

Messages : 2950
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 62
Localisation : 94 et 64

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCtv6PX5r1fvdsfyGkYUsxmw

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  Genghis le Dim 20 Nov - 17:38

ManuBig a écrit:Remy a raison, il faut laisser le temps faire les choses.
Et les mentalités évolueront.

Les mentalités peuvent évoluer, lentement, mais bien souvent elles évoluent parce que le législateur a pris ses responsabilité et a décidé 'encadrer ou d'interdire telle ou telle pratique.

Il ne faut pas non plus être naïf, la grande majorité des gens n'en ont pas encore grand chose à faire de la provenance de la provenance des bois de leur guitare, ou des conditions dans lesquels elles ont été fabriquées.

Et tant que l'on ne tapera pas leur porte monnaie il y a bien peu de chances que cela change... Après tout même si la conscience écologique des gens n'a jamais été aussi développée sans doute qu'aujourd'hui, on continue à continuer à consommer de plus en plus, tu parles d'un paradoxe ^^.

C'est pourquoi moi ce classement CITES ne me gène pas plus que ça. Après l'idéal serait aussi de trouver un moyen pour que ces bois rares puissent être réservés à l'utilisation des luthiers plutôt que des marques de grandes séries, y compris sur leur modèles milieu de gamme, mais là on commence à s'attaquer à des problèmes plus complexes, les marques de production pouvant nécessairement acheter du bois en volume dans des conditions autrement plus avantageuses que les luthiers...






Genghis

Messages : 143
Date d'inscription : 14/12/2015
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ecologie

Message  pierrou le Dim 20 Nov - 22:20

Tapper au porte monaie ,voilà pourquoi l'ecologie ne marche pas ! Au lieu de m'interdire de polluer , on m'autorise à polluer à condition que je paye une taxe ! J'ai les moyens de payer et je roule en hummer (le gros 4x4 de l'armée ) , je vend du gaz à l'Europe et j'ai un crédit carbone jusqu'à la fin des temps, les camions polluent, je met des portiques payants et roule ma poule .
Je n'ai pas les moyens de m'acheter la BM qui ne pollue pas , j'achète une dacia et je suis taxé car cette voiture pollue, mais elle est quand même vendue !
avatar
pierrou

Messages : 214
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 67
Localisation : Cavaillon , vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCisnT6q5LzGZQ1nHCCKJ5Nw?spfrelo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  Genghis le Lun 21 Nov - 0:39



Nous sommes d'accord, il faudrait sans doute que nos hommes politiques fassent preuve d'un peu plus de volontarisme dans ces domaines, mais force est de constater qu'ils ont envie de se faire réélire et donc pas d'interdire Smile.

Et puis il y a des conditions dans lesquelles l'interdiction n'est pas possible, le palissandre indien est un bon exemple de ça : il y a bien peu de chances pour que l'ensemble des pays de la planète s'entendent pour interdire la vente de tout palissandre. Ou mieux n'autoriser la vente que d'un palissandre qui serait géré intelligemment, avec replante obligatoire d'arbre après coupe, et temps d'attente suffisamment long pour que le stock se régénère, comme ce qui est fait pour le koa à Hawaï actuellement. Force est de constater qu'il y aujourd'hui beaucoup moins de guitares faites en Koa du fait des prix auquel ce bois est vendu aujourd'hui. Le problème c'est que le Palissandre provient souvent de pays où la classe dirigeante, alliée avec les trafiquants n'a à peu près aucun intérêt (voir les papiers du monde sur le Palissandre de Madagascar il y a quelque temps de cela) à ce que la vente de ce bois soit régulée de manière pérenne, donc en l'état à part une régulation CITES on n'avait pas grande chance de voir advenir des mesures plus exigeantes.

Genghis

Messages : 143
Date d'inscription : 14/12/2015
Localisation : Rennes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  benbenbenben le Mar 22 Nov - 16:29

Pour les musiciens:

"La bonne nouvelle est qu'il existe une autre exception. En effet, un permis ne sera pas nécessaire pour l'exportation de type non commerciale de 10 kilos maximum. Cette disposition a été prise afin de permettre aux instruments de musique et produits artisanaux d'être transportés, tant qu'ils ne sont pas issus d'une transaction commerciale."

http://www.laguitare.com/guitare-lutherie-interview-de_vidal_de_teresa_paredes_madinter-avenir_des_bois_tropicaux-9010-0.html
avatar
benbenbenben

Messages : 1295
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trump's years & the vintage market

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum