OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Ven 11 Mai - 20:23

Bonjour à tous

Ce topic est assez spécial car il porte sur la guitare que je vais faire à la rentrée, donc pas avant 5 mois Laughing

Mais bon, quand je voit les topic de Benja qui est en train de se faire faire sa B&H sur une période longue de plusieurs années, je em dit que je ne suis pas un extra terrestre Very Happy

Bonjour à tous

Ce topic est assez spécial car il porte sur la guitare que je vais faire à la rentrée, donc pas avant 5 mois Laughing

En cours de Projet et signature, on avait pour projet de designer une guitare pour un faux client alors je me suis dit, autant en profiter et faire ma 3ème guitare... La voici donc:






Introduction et intention :

Pureté et simplicité, voilà ma ligne directrice dans mon travail de lutherie. À l'instar d'Apple avec son iMac, j'ai toujours aimé les objets rassemblant ces deux caractéristiques. Quand je disais que mon logo était inspiré des logos de Collings et Strymon, cela rejoint tout cela. C'est donc dans cette optique que je vais créer mon objet.
Il faut que je développe un peu plus la symbolique cachée derrière l'objet, je pense m'inspirer de la culture japonaise afin de réussir cela. La raison de ce choix? Tout d'abord, j'ai toujours aimé et admiré ce pays pour sa culture et sa philosophie de vie. Ensuite, un de mes rêves étant de partir là bas non pas pour m'y installer, mais pour m'imprégner de l'ambiance unique qui règne là-bas. Certains de mes luthiers préférés sont d'ailleurs japonais (Taku Sakashta et Michihiro Matsuda entre autres).



Taku Sakashta


J'ai choisi de prendre comme exemple ces deux guitares, car ce qu'elles dégagent me parle tout particulièrement. Je suis quelqu'un qui aime les choses traditionnelles, qui viennent du passé (probablement mon attirance aigüe pour tout ce qui touche à la musique des années 60/70 avec des artistes comme Pink Floyd, les Beatles ou Jimi Hendrix, entre autres)... mais plus récemment, je me suis mis à apprécier les artistes qui s'amusent à piocher dans les oeuvres de leurs ainés, pour ensuite créer quelque chose de plus personnel. Ne faut-il pas avoir la connaissance de ce qui a été fait auparavant pour commencer à innover?

Sur la photo de la guitare de Taku Sakashta, on peut voir qu'il a pris la guitare de forme Les Paul pour la transformer en Archtop (il était spécialisé dans ce type de guitare). Il a ensuite posé un cordier de sa propre invention, creusé des cavités de résonnance, fait ses filets en érable flammé (un bois que j'aime tout particulièrement) et utilisé beaucoup de fibre de carbone. Ce dernier point est l'exemple type d'une des techniques qui a émergé en lutherie ces derniers temps: l'utilisation de matériaux nouveaux autres que le bois.

Quand je regarde cette guitare, la sobriété me saute aux yeux: le noir est le plus présent avec la touche, la tête et l'ensemble de l'accastillage; la couleur jaune de la table tranche avec l'ensemble et la teinte ambrée des filets vient rehausser tout ça. Les ouïes ovales et symétriques apportent un exotisme certain à la guitare, j'ai l'impression d'admirer un bolide de course racé et fait pour les grandes performances.

La guitare de Michihiro Matsuda quant à elle, est dans la même veine que la précédente à la différence que c'est une guitare acoustique. Ce luthier japonais, installé aux États-Unis, a été l'élève du célèbre luthier Ervin Somogyi.
Ce qui m'a frappé en premier sur ses guitares, c'est son travail d'incrustation. On peut noter une certaine folie dans ces dernières quant à la disposition des motifs, mais si on regarde l'ensemble de plus près, la cohérence géométrique entre les éléments est là.

J'aime son étiquette d'intérieur de caisse et je pense de plus en plus à m'en inspirer pour créer la mienne. Elle est très sobre et dépouillé, mais elle contient tous les éléments nécessaires: le nom du luthier et sa signature manuscrite, l'année de fabrication et le numero de série.

La qualité des bois, de fabrication et de la finition est incroyable, ça ne se voit pas forcément sur cette photo, mais on est probablement dans le plus haut de gamme qui puisse exister sur une guitare. Étant donné que je veux créer des instruments plus qu'exceptionnels, ce luthier et ses créations me correspondent en tout et pour tout.



Michihiro Matsuda


Je vais devoir également combler des vides, notamment en ce qui concerne le choix des codes de couleurs. Je vais notamment insister sur le choix des bois, leur association et leur disposition dans la guitare (ou entre eux). Cela me permettra d'installer une ambiance dans mon instrument et qui sait, en faire ma marque de fabrique. Je dois penser également à l'étiquette d'intérieur de caisse qui est pour moi un élément crucial pour ce qui est la signature du luthier (mais j'ai une petite idée sur la direction que je vais prendre, je vous en parlerais en temps et en heure)

Présentation de la proposition finale :

Parmi les 3 guitares que j’ai conçues, j’en ai choisi une seule : celle à pan coupé Florentin


- Les bois :

Elle aura sa table en épinette Sitka et son dos/éclisse en Palissandre. Son manche sera en Acajou du Honduras et sa fileterie en ébène. Le contraste sera très marqué. La couleur rosâtre du Sitka sera encadrée par la noirceur de l’ébène, comme un tableau. De plus, étant donné la façon dont on plie l’ébène, je ne mettrais pas de contre-filet d’éclisse, cela amènera un côté très épuré à la guitare, chose que je recherche précisément pour ce modèle. Le placage de tête sera en ébène.

Sa tête est inspirée du Shamisen, un instrument à cordes japonais, et du design de tête de Michihiro Matsuda.



Shamisen


Comme je l’ai dit dans mon introduction, le Japon me fascine et j’aime cette capacité qu’ont les Japonais à réussir à faire passer énormément de choses dans quelque chose de simple. Le chevalet est quant à lui, en harmonie avec le pan coupé en pointe et il amène un certain dynamisme à l’ensemble. C’est quelque chose qui m’a plu chez le luthier Mario Beauregard.

De plus, je trouve que le pan coupé vénitien (le rond) va très bien aux guitares électriques, mais il enlève toute dynamique à une guitare acoustique et étant donné que cet instrument ne possède pas tout l’accastillage en métal de sa sœur amplifié, il est pour moi primordial de créer un instrument ayant du caractère que ce soit dans ses courbes ou sa sonorité.


- La personnalisation de l’instrument :

C’est une des étapes primordiales lors de la création d’un instrument de musique quel qu’il soit.

Pour moi, il y a deux façons de procéder : avec une étiquette d’intérieur de caisse, avec un logo positionné sur la tête de l’instrument.Ces deux méthodes ont une importance capitale. La première est en quelque sorte un bon de sortie de l’atelier pour l’instrument. En effet, le luthier le juge digne de porter son nom et c’est quelque chose de très fort! En ce qui concerne l’imbrication du logo sur la tête de la guitare, cela sert plus à attirer le regard et à reconnaître la guitare du premier coup d’œil.

Comme vous pouvez le remarquer sur la photo, j’ai incorporé mon logo sur la tête de mon instrument.
Pour l’étiquette d’intérieur de caisse que je vais joindre à tous mes instruments, je joue la carte du purisme et de la simplicité, car non seulement il y a peu d’inscriptions faites à l’ordinateur (juste le logo, le reste est écrit à la main), mais le carton est très discret et va directement à l’essentiel, sans fioriture.


- La Rosace :

Comme vous pouvez le voir, tous les bois de la guitare se retrouvent ici : l’ébène, l’épinette et le palissandre. Vous pouvez admirer la rosace à la photo 9 et en page de présentation du dossier. Cette petite pièce de Marquetterie est la seule ornementation de la table (voir de la guitare s’il n’y a aucun filet de dos)… il est donc primordial de créer quelque chose de racé, en accord avec la guitare, et permet également au luthier d’apposer son coup de patte à l’instrument
Les lamelles de palissandre et d’ébène seront incrustées directement dans la table. Elles ne seront pas assemblées de manière traditionnelle, je trouve ça bien plus élégant dans le style et de plus, cela démontre une certaine habileté du luthier quant à l’art de l’incrustation.


- Le barrage :

C’est le squelette de la guitare et chaque luthier s’inspire d’un barrage déjà fait auparavant, peu ont réussi à innover dans ce domaine (je pense notamment aux guitares Kasha), j’ai d’ailleurs joint une photo de barrages qui m’ont inspiré… étant un jeune apprenti luthier ce qui inclus des connaissances et une expérience moindre, je préfère ne pas me lancer dans une entreprise hasardeuse et compliqué mais je tient tout de même à garder un défi certain dans l’élaboration de mon barrage. J’ai donc décidé de créer un barrage en double X afin d’expérimenter autre chose que le traditionnel barrage en X de Martin, mais aussi pour donner à ma table une rigidité maximum afin de pouvoir lui apporter de la puissance et une réactivité hors norme.

- La présentation visuelle finale :

J’ai joint au dossier des photographies grand format (c’est tout de même plus agréable que des photos jointes aux informations écrites) que j’ai libellé. Ce sera donc plus facile pour vous y retrouver.




Vue de face



Vue de dos


Voici les photos de la guitare vue de face et de dos. Pour les publier, j’ai également utilisé Autocad mais on peut les considérer comme des rendus finaux de dessin technique. Je pense que c’est important de joindre le matériel à partir duquel j’ai créé mes rendus Photoshop



Vue de face



Vue de dos



Rosace: deux ligne de palissandre, une ligne centrale d'ébène


Voici les rendus finaux de mon ultime proposition que j’ai pu créer grâce à photoshop. Comme vous pouvez le voir, j’ai utilisé des bois cités précédemment. La rosace de l’instrument fait également partie du lot



Acajou du Honduras



Ébène de Macassar



Palissandre Indien



Épinette



Ébène du Gabon


Voici un aperçu des bois que j’ai utilisés.





Les trois propositions :

Pour ce travail, j’ai décidé de produire un batch de 3 guitares, basées sur le modèle OM de Martin, que vous allez pouvoir admirer grâce aux images fournies dans ce dossier.

Comme vous pouvez le voir avec les images format Autocad que j’ai fournies dans ce dossier, les trois modèles sont semblables par leurs formes, mais diffèrent par leur pan coupé. J’ai décidé de présenter les trois types que l’on retrouve le plus souvent sur le marché de la guitare acoustique :

- Le pan coupé florentin
- Le pan coupé vénitien
- Un modèle où il n’y a pas de pan coupé

- Le travail photographique :




Vous pouvez voir la guitare dont je me suis inspiré, une OM construite par Raymond Kraut, ancien élève du réputé Ervin Somogyi. À ma grande surprise, ses modèles sont très très similaires à ceux du luthier Michihiro Matsuda dont je vous ai parlé précédemment.



Elle est au format Autocad comme les deux suivantes. Vous pouvez voir mon fameux système de barrage en double X de la table dont j’ai parlé dans la première partie, et celui du dos.





Nous avons ici les formes de tête et de chevalets propres aux trois propositions. Je les ai pensés afin qu’ils soient en harmonie avec la forme des caisses et de leur pan coupé… J’y reviendrais par la suite. Vous pouvez également voir la caisse de la guitare vue de profil, des découpes du manche à la première et à la neuvième frette, le talon de la guitare ainsi que le manche vu au niveau de son tenon. Ce sont des composantes essentielles du plan sans lesquelles je ne pourrais pas construire ma guitare.




C’est la dernière photo de la série autocad. Vous pouvez voir les 3 guitares assemblées. Celle que j’ai choisie a sa vue de face et de profil (c’est donc le modèle a pan coupé Florentin) parmi toutes ces photos, vous noterez que je vous ai épargné les cotations. En effet, le système de calque d’autocad permet de les désactiver, mais je peux tout à fait vous fournir une copie photo de ces derniers.

- L’originalité :

Dans le cadre de notre court autocad de cette session, nous sommes en train de désigner ce qui sera notre troisième guitare. Nous avions le choix entre un modèle de facture classique, ou un modèle de facture acoustique. Le premier instrument que nous avons construit avec Laurent St Jacques faisait parti de la famille classique et même si ça m’a plus, je suis dans l’incapacité d’en tirer le maximum, car je suis un joueur de guitare électrique et acoustique… du coup, construire un instrument qui me frustrerait ne me plait pas beaucoup. Je suis donc naturellement allé vers la seconde option qui m’était offerte.

L’idée de faire un pan coupé ne me plaisait pas beaucoup, car esthétiquement, je trouve ça assez laid (et je pense qu’enlever une partie de la guitare influe ses capacités acoustiques même si l’endroit ou on le supprime n’est pas propice au son)… mais étant donné que je suis là pour apprendre et que dans ma vie de luthier, la fabrication de guitare à pan coupé me sera demandée, je trouve que c’est une occasion en or pour apprendre à en faire.

- L’esthétique :

La couleur d’un bois et sa texture, c’est quelque chose qui est primordial dans le milieu de la lutherie. En effet, il ne suffit pas de créer un instrument qui soit agréable à l’oreille, il doit l’être à la vue. Une guitare magnifique se vendra bien mieux qu’une guitare laide. J’ai donc décidé de donner à chaque guitare sa propre identité grâce à des sets de bois différents.

La Florentine (le pan coupé pointu) : CETTE GUITARE A DÉJÀ ÉTÉ VUE DANS LA PROPOSITION FINALE.


La Vénitienne (pan coupé arrondi) aura une table en Épinette Sitka et son dos/éclisses en érable flammé. Sa fileterie sera en palissandre et son manche en érable flammé (mais si ce n’est pas possible d’en avoir à l’école, je vais devoir opter pour l’acajou du Honduras). Avec cette guitare, à l’instar de celle que je fais actuellement, le contraste sera particulièrement marqué. Encore un point de plus qui la différenciera de la Florentine. Les contre-filets noir blanc noir seront un atout de plus pour marquer le contraste. Le placage de tête sera en palissandre.

Pour le design de tête, j’ai décidé de rester dans la dynamique de rondeur du pan coupé tout en essayant de lui donner une certaine agressivité grâce à ses ailettes qui remontent vers le haut. Le chevalet quant à lui, est le juste milieu entre celui de la Vénitienne et celui de la sans pan coupé, il reste très simple dans sa forme, sans fioriture, cela fera de lui un chevalet relativement léger.


La sans-pan coupé quant à elle sera un peu spécial. Elle mariera les caractéristiques de ses deux sœurs. Sa table sera en Épinette Englemann, son dos/éclisse et sa fileterie sera en érable flammé. Pour son manche, comme la Vénitienne, cela dépendra du stock disponible. Avec ce modèle, je vais assouvir un désir un peu spécial, celui de faire une guitare totalement blanche et pure. La couleur laiteuse de L’Englemann se fondra avec l’érable. Pour la contre-fileterie sera simple (pas de noir blanc noir ou de blanc noir blanc), car cela amènera de la légèreté à l’ensemble. Le placage de tête sera en érable flammé.

J’ai fait pour cette guitare une tête toute en rondeur. On peut d’ailleurs noter une influence Gibson, mais ce n’était pas du tout le but, quoique les Electric Spanish de la marque possèdent deux pans coupés de ce type. Je l’ai fait volontairement simple (même optique que la Florentine). Le chevalet quant à lui est totalement à l’opposé des deux autres. Il est très rond dans ses extrémités et les courbes ne sont pas dans l’excès. Je trouve qu’il dégage quelque chose de zen qui va à ravir avec l’instrument… l’absence de pan coupé et ses formes très prononcées lui donnent d’ailleurs un air de guitare classique.

Toutes les touches et les chevalets des trois instruments seront en ébène, car c’est à mon avis ce qui est le plus beau.



- Mes influences :
Des luthiers m’inspirent chaque jour pour mon travail en tant qu’apprenti luthier. Je pense que tout le monde doit avoir des modèles à suivre dans quelque secteur que ce soit. Pour moi, ce sont les luthier Michihito Matsuda, Ervin Somogiy et Mario Beauregard






Mario Beauregard






Michihiro Matsuda






Ervin Somogiy


La technique : les questions posées à mes enseignants, et leurs réponses

Il est fort difficile de me prononcer sur ce point pour le moment, car apparemment, les techniques de fabrication sont différentes de celles que l’on a abordées jusqu’alors… C’est donc le moment de poser des questions au professeur :

- Entre les pans coupés vénitiens et florentins, quelles sont les différences de fabrication?
Elle se fait sur les matériaux employés (gros tenon pour le pan coupé à la Florentine, simple collage pour Vénitien)

- L’un est-il plus difficile à fabriquer que l’autre?
Le Florentin

- Plus long?
Pas de grosse différence, mais c’est le Florentin qui remporte la palme

- Comme on ne peut pas utiliser de moule, comment va-t-on procéder?
On utilise un système de rondin dans un solera

Petites réflexions : Par contre, il faut savoir que certains bois sont plus difficiles à plier que d’autres… du coup, pour l’érable flammé par exemple, je vais devoir y aller très doucement alors que le palissandre se travaille plus facilement.


- Fonction/sonorités :

Toutes les guitares ont les mêmes fonctions : donner du plaisir à l’utilisateur et lui permettre de créer la musique qu’il a envie… mais mes trois guitares ont chacune leurs particularités :

- La Florentine: J’ai choisi l’Épinette Sitka et le Palissandre afin qu’elle puisse donner tout son potentiel lorsque l’on joue au médiator. Elle saura d’ailleurs parfaitement compléter ma première acoustique qui est dédiée au jeu en picking. Le son sera chaud et mordant.

- La Vénitienne: Son dos/éclisses en érable et sa table en Épinette Sitka va en faire une guitare qui favorisera les hautes fréquences, et plus particulièrement les hauts médiums, seront favorisés. La projection sera puissante et se détachera parfaitement du mix.
- La sans pan coupé : Avec sa table en Englemann et son dos/éclisse en érable, cette guitare sera parfaite pour le jeu en finger picking. L’Englemann apportera une douceur au son tandis que l’érable amènera une touche d’agressivité. Avec cette guitare, le musicien pourra s’exprimer quand bon lui chante.


- Le coût de production de la guitare :

Le prix de vente de cette guitare est de 5395 dollars (en arrondissant à la dizaine, cela nous donne $5400). C’est un prix assez élevé en prenant en compte mon statut de jeune luthier, mais au vu des bois utilisés, ça a du sens. J’ai pris en compte que mon atelier est particulièrement bien équipé ce qui fait monter les charges à payer (ainsi que les frais liés à ma voiture).


Dernière édition par benbenbenben le Mer 12 Déc - 1:04, édité 3 fois
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  MICHEL WALIGORA le Sam 12 Mai - 9:11

Beau projet, félicitations.
Tout en restant fidèle à la tradition je suis toujours séduit par la production contemporaine.
Les formes sont très belles, inventives et le travail remarquable. Ces guitares sont des oeuvres d'art où le passé se mêle au présent. Je souscris à tes choix.
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  Admin le Sam 12 Mai - 19:22

Très impressionnant ! Merci de partager ce superbe projet avec nous ! Je suis très attaché aux traditions en matière de lutherie, mais j'admire les luthiers qui innovent, qui inventent qui osent.

Je suivrai ce projet avec grand intérêt. Pour ce qui est des délais, tu as raison de prendre ton temps. Il faudra apprendre à tes clients à être patient dans ce monde où on veut tout tout de suite. Patienter a du bon Smile

Benja

Admin
Admin

Messages : 2743
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Sam 12 Mai - 20:18

J'ai vraiment hâte de commencer en tout cas, comme je le disais c'est toujours un plaisir de partage avec un forum rempli de gens aussi sympathiques Wink
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Sam 12 Mai - 21:49

Ha oui par contre, j'ai complétement oublié de dire que pour le projet du cours, je devais faire un barrage qui diffère totalement du X, et je ne pouvais donc pas présenter le X avancé que j'avais prévu. De plus, lors de l'élaboaration de la forme pour le dossier (la "fausse" version donc), j'ai dû modifier la forme de la caisse de mon vrai plan en la rendant plus étroite à la taille.

Étant donné que mon vrai plan autocad est terminé et imprimé, voici la guitare:



avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  Coriolan92 le Sam 12 Mai - 23:42

Et ce n'est pas un barrage en X, çà ? scratch
avatar
Coriolan92

Messages : 4022
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Dim 13 Mai - 0:23

Ce projet là s'inscrit dans mon cours de projet et signature, un cours portant sur la création et le développement de notre fibre artistique. Il fallait que je em trouve un système de barrage plus innovant que le barrage en X de Martin.

Un de nos autre cours est la création d'un plan autocad pour notre troisième guitare, et j'ai créé un barrage en X avancé (1/4" de largeur de barres).

C'est donc le plan du cours autocad qui est retenu (la dernière photo que j'i posté), pas celui de projet et signature Wink
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  didier13 le Dim 13 Mai - 10:09


Est ce que la caisse a les dimensions exactes d'une OM , épaisseur et largeur de bas de caisse notamment ?
avatar
didier13

Messages : 1177
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 60
Localisation : Aix en Provence

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/chichiponpon13

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Dim 13 Mai - 18:21

Non elle diffère un peu.

230.1 mm: largeur à la taille
90 mm: hauteur au tasseau avant
110 mm: hauteur au tasseau arrière
475.4 mm: longueur de caisse
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Ven 24 Aoû - 21:50

Salut à tous!

Les cours ont repris et la construction de la guitare a débuté. Je n'ai pas le temps de recopier l'article du blog comme je le faisais auparavant mais dès que j'ai un ordi de libre, je le ferais Wink

http://benjaminpaldacci.blogspot.ca/2012/08/premiere-semaine-la-reprise-et-un.html

Amitiés

Ben
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  franck83 le Ven 24 Aoû - 22:28

Bravo pour ton nouveau projet.
J'apprécie l'idée de s'inspirer du passé pour imaginer l'avenir.
Celle aussi de ne pas refuser les matériaux d'aujourd'hui également......

Ne pas subir la mode mais l'influencer........Autant que possible Wink

Bonne chance pour la suite...... Very Happy

Franck

franck83

Messages : 1979
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 71
Localisation : TOULON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  Coriolan92 le Ven 24 Aoû - 22:34

Et ton set dos/éclisses ressemble vraiment à du rio! Fais en bon usage! cheers
avatar
Coriolan92

Messages : 4022
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  didier13 le Ven 24 Aoû - 23:31


Toujours aussi belle présentation , j'attend la suite du feuilleton avec intérêt , bravo !
avatar
didier13

Messages : 1177
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 60
Localisation : Aix en Provence

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/chichiponpon13

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  MICHEL WALIGORA le Sam 25 Aoû - 8:50

Beaux bois !
Qu'est ce qui te fait dire que l'épinette Sitka sonne comme un vieil Adirondack ?
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Sam 25 Aoû - 18:08

Merci les gars! Michel, ce que je veux dire c'est que dans tous les bois que l'on a a disposition c'est le sitka qui sonne le plus proche de l'adirondak, ça n'a pas exactement la meme sonorité sinon ce serait trop facile évidemment
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Ven 31 Aoû - 17:15

Bonjour à tous!

Enfin rentré des vacances et c'est le naturel qui revient au galop. La première semaine de cours vient de se terminer et nous avons donc au programme:

- La finition des deux instruments construits précédemment, le mercredi matin

- la construction de la guitare à pan coupé le Jeudi et le vendredi.

22 AOÛT 2012:

Finition de la Flamenca et de la OM. durant cette journée, pas grand chose à se mettre sous la dent... en effet, je devais scruter la guitare sous tous les angles pour voir quels étaient les défauts de finition à rectifier. Je ne vais donc pas mettre de photo car c'est non seulement fort peu intéressants, mais je n'ai pas envie de vous montrer les défauts de mes instruments (rires). La semaine prochaine par contre, je ferais deux greffes sur la table pour remédier aux bourdes dont je vous avais parlé, et je commencerais le sablage pour appliquer les premières couches de verni si tout va bien.

23 AOÛT 2012:

Me voilà enfin au premier cours de fabrication de l'année. Après un speach du professeur, je me suis lancé dans la création des gabarits de la guitare. Je devais obligatoirement faire celui du manche, de la caisse et de la tête. J'ai également réalisé celui du chevalet, de la forme du talon du manche et de la vue faciale de ce dernier.





Une fois que cette étape a été faite, j'ai du réaliser mon échéancier. Cela consiste a prévoir toutes les étapes de la fabrication pour les 16 semaines de la session. Ce n'est pas très difficile certes, mais une grosse source de stress se cachait derrière cette étape: le choix des bois. En effet, contrairement aux premières années, nous n'avons pas choisi les bois en commun ma classe et moi. Le premier qui avait fini se voyait offrir l'accès à la salle des bois... et je dois dire qu,étant le premier à passer, j'ai été vraiment heureux cette journée là. Je vous laisse juger au vu des photos:



Le dos



Vu de plus près



Les éclisses en palissandre



La table en épinette Sitka

J'ai choisi ce dos car il a des dessins qui ressemblent aux vieux dos en Rio. Il est très foncé (et il n'y en avait que deux qui étaient aussi sombres). J'ai choisi les éclisses pour les même critères, même si elles sont un peu trop figurées à mon goût (j'aurais préféré qu'elles soient plus foncées).

La table est en épinette Sitka. J'ai pris ce bois car je veut que la guitare sonnent comme les vieilles Martin Pre war (d’où le barrage en X avancé) et ce bois est ce qui se rapproche le plus de L'épicéa rouge des appalache (Adirondak). de plus, c'est un bois de très bonne qualité (AAA), le seul qu'il y avait dans la pile. Je suis donc très chanceux d'avoir pû faire ce choix.


24 AOÛT 2012:

En ce jour, j'ai jointé le dos et la table de la guitare. J'ai procédé comme pour la OM érable à une différence près: j'ai fait un joint de dos en ébène de Macassar, encadré par deux filets blanc noir blanc.



Le joint de dos



La table en collage



Le dos en collage



mon morceau d'ébène de macassar perso


Le but étant d'arriver à ce résultat:



Michihiro Matsuda


Rendez vous la semaine prochaine pour la confection de la rosace, ce sera totalement différent de celle que j'ai réalisé auparavant, je vous laisse la surprise.


Merci encore pour votre soutien et l’intérêt que vous portez à mon travail!
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Ven 31 Aoû - 17:15

Bonjour à tous.

Dans ce nouvel article, je vais aborder la semaine du 26 août, et je vais dorénavant diviser les articles en deux parties: la finition et la fabrication. J'ai décidé de procéder ainsi pour une plus grande lisibilité.

29 AOÛT 2012, La finition:

Comme je vous l'ai dit dans l'article précédent, le mercredi est le jour consacré à la finition des deux guitares faites précédemment. J'ai décidé de débuter par l'acoustique en érable.

le plus éprouvant a été de faire la préparation de surface. J'ai eu un problème sur un filet d'éclisse qui m'a demandé énormément de temps à rectifier pour un résultat qui est loin d'atteindre mes espérances, mais j'ai fait du mieux que j'ai pu. Ensuite, j'ai arrangé l'éclat de bois au niveau du chevalet, et je suis assez content du résultat. Ça ressemble à une cerne du bois, et les veines correspondent bien. Ça a sauvé ma journée comme qui dirait.



La greffe de table se trouve en haut à droite du chevalet

Une fois que tout ça a été fait, j'ai sablé l'ensemble de la surface de la guitare en allant jusqu'au grain 400 pour le corps et le placage de tête, et jusqu'au 200 pour le manche. J'ai procédé ainsi car je n'ai pas besoin d'appliquer de bouche pore sur la guitare mis à part pour son manche, l'érable étant un bois non poreux contrairement à l'acajou. Ça m'a fait gagner énormément de temps pour la suite, merci à ce joli bois clair!

Une fois que ça a été fait, je me suis attaqué au scellant. Comme je vous l'avais dit dans l'article de finition, c'est un mélange de gomme laque et d'alcool qui servira de sous-couche au vernis laque à l'eau. Si je ne procédais pas ainsi, le bois absorberais tout le verni et de grosse tache moche apparaitraient... ce serait une catastrophe! j'ai mis entre 3 et 5 couches sur toute la guitare, le plus dur a été de ne pas pourrir l'érable avec les filets en palissandre car ces derniers bavent au contact du scellant.



Le dos



Le placage de tête



le joint de bas de caisse



L'éclisse



Rebelotte pour le dos



La table

Comme vous pouvez le voir, la guitare prend réellement vie au contact du scellant, c'est une de mes étapes préférées dans la fabrication.


30 AOÛT 2012:

Enfin est venu le temps de la fabrication! J'ai débuté cette journée par l'affinement de la table et du dos. C'est là que je vois si mes joints sont beaux et surtout, si j'ai bien choisi mon bois... et je dois avouer que je ne suis pas déçu!



La table



Le dos vu de près



Et avec la forme


Une fois que cette étape a été faite, je me suis mis à élaborer ma rosace. Je me suis inspiré de cette 000042 réalisé par le luthier américain MJ Franks, mais je ne voulais pas qu'elle lui ressemble trop fortement car j'étais déjà passé par la case Martin avec la OM érable. Ce qui me plais dans cette rosace, ce sont les deux contre filets qui la bordent.



Cette photo vient du forum "les-grandes-guitares-acoutiques.com"


J'ai donc essayé de faire quelque chose de différent, dans le style mais également dans la difficulté d'exécution.



Les sillons de rosace

J'ai donc réalisé une rosace non compressée, faite de trois sillons totalement indépendants. Il fallait qu'elle ne soit ni trop grosse, ni trop petite à mon goût.



La filetterie après son passage dans l'eau bouillante



Les contres filets de bordure

Pour commencer, j'ai dû me faire un moule à rosace perso, car j'avais trois sillons et donc trois diamètres de filetterie totalement différents. J'ai pris un bloc de Tilleul dans lequel j'ai fait une réplique de la future rosace. Je voulais faire l'incrustation centrale en ébène de macassar mais c'est un bois très difficile à plier, et je n'ai pas réussi à le garder intact malgré un long séjour dans l'eau bouillante, c'est une de mes petites déception mais il faut savoir mettre son ego de côté pour un résultat plus beau.



Une fois qu'elle est imbriquée dans la table

Une fois que la filetterie a refroidie, je l'ai imbriqué dans la table. J'ai utilisé de la colle epoxy 24 heures pour bien avoir le temps de la mettre en place. J'ai gardé l'idée du contre filet Blanc/Noir/Blanc extérieur, mais je l'ai renforcé avec un morceau de palissandre pour trancher avec son liseret blanc. La filetterie centrale est un contre filet Noir/Blanc/Noir qui est le total opposé des extérieurs. Non seulement ça vient apporter un contraste mais également une certaine finesse à la rosace. J'aime beaucoup lorsque la table reste intacte au milieu de la rosace.


31 AOÛT 2012:

Ce matin a été très court. En effet, la raison principal de ce temps passé à l'atelier est mon échéancier. Comme je l'ai expliqué dans l'article précédent, je dois me plier à mon programme... et cette journée n'est pas censée être très grosse. Je devait affiner la table à son épaisseur finale mais la rosace n'étant pas sèche, je n'ai pas pu le faire.

Malgré cela, j'ai tout de même amené mes éclisses à hauteur finale, et ainsi découvrir leur beauté, je vous laisse en juger:



Les éclisses



Vue de plus près


Voilà, je vous laisse avec une petite photo de mon casier à bois et je vous dit à la semaine prochaine. Merci encore, je ne le répéterais jamais assez, pour votre soutien qui m'est très précieux!

avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  Coriolan92 le Ven 31 Aoû - 22:27

Et nous ( en tout cas moi albino ) adorons voir ton travail, et le progrès de tes réalisations. Et puis j'apprends que fondur (sealer) se dit scellant - très logiquement - au Canada! cheers
avatar
Coriolan92

Messages : 4022
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  Pierrot le Sam 1 Sep - 9:38

C'est vraiment super de voir toutes les étapes !!! En plus les bois sont vraiment beaux !

Impatient de voir ce que ça va donner !
avatar
Pierrot

Messages : 672
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 39
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  franck83 le Sam 1 Sep - 19:29

Un soutient , sans doute !

De l'intérêt , sûrement !

Chacun ici , a à apprendre dans le domaine de la lutherie à des niveaux divers.......
Qui en aurait fait le tour ? Very Happy

franck83

Messages : 1979
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 71
Localisation : TOULON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  JEFF le Lun 10 Sep - 17:30

un vrai régal que ces explications sobres et directes; bonne continuation.

JEFF

Messages : 1658
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 59
Localisation : entre le soleil et le crachin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  MICHEL WALIGORA le Mar 11 Sep - 8:11

Je constate que les vacances t'on été profitables ! Wink
Tu as de la chance, tu te prépares un beau métier !
Bonne continuation.
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  performer55 le Mar 11 Sep - 14:59

Vraiment BRAVO pour ton travail et merci tout ce que tu nous fais partager.

Je suis très très admiratif.

Cordialement,
Paul

performer55

Messages : 447
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  benbenbenben le Ven 14 Sep - 22:30

Merci beaucoup les gars. Oui Michel, c'est plus qu'un boulot que je prépare mais bel et bien une passion.

Content que ça te plaise Paul

Actuellement la table et le dos sont sculptes, les éclisses ont leur intérieur nettoyé (prêt a coller les renforts et les contre éclisses), le manche a son placage de tete collé et la rainure trussroad de machinée. La fermeture de la caisse est proche.

Niveau finition j'attaque le pistolet la semaine prochaine

J'ai énormément de photos de tout ça mais n'ayant pas d'ordinateur je n'ai pas eu le temps de créer l'article. Je poste avec mon iPhone actuellement.

En tout cas pour le moment je suis content de mon boulot mis a part pour la rosace etquelques trucs minimes. Bon week end a tous!
avatar
benbenbenben

Messages : 1308
Date d'inscription : 28/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  ManuBig le Sam 15 Sep - 13:00

Ce post est réellement passionnant...
Merci bcp Ben ! Smile
avatar
ManuBig

Messages : 1306
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OM Matsuda+OM érable: VIDEO EN LIGNE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum