Les tables : Englemann, German Spruce...

Aller en bas

Les tables : Englemann, German Spruce...

Message  performer55 le Sam 4 Avr - 10:35

Commençons par le German Spruce. Celà a été écrit maintes fois mais il est bon de le répéter : il n'existe pas ou plus en tant que tel... Celui utilisé par Martin ( à l'époque) est probablement du "Romanian spruce" de Roumanie et peut-être de l'Alpine Austrian wood (Pin Alpin d'Autriche). Yamaha a utilisé les Mêmes sources (Romamnian spruce) pour ces guitares classiques Custom shop GC-70 et GC-71 en rio. La firme possède encore une petit stock. De mêmes que les luthiers japonais dans les années 70. Ce n'est PAS du carpathian Spruce... Plus à l'Est...

Utilisé par Martin "officiellement" en 1968, le German Spruce semblerait avoir été utilisé parfois, sur certaines guitares (peut-être 1 ou 2 OM-45 ou 000-45 pre-war). Celà reste à confirmer. Mais il y a de plus en plus de faisceaux convergents de présomption à ce sujet.

Le German spruce réapparait en 1968 sur les D-45 et quelques D-41 jusqu'à 1972-73 (épisodiquement en 73). Martin n'utilisera JAMAIS d'Englemann à cette époque. Le stock d'Englemann utilisé en '53 et confirmé à Dana Bourgeois par Martin III est épuisé.

La question est souvent posée : les D-41 ont -elles eu des tables en German spruce au début des années 70 ?
Réponse : oui assurément en 1969 quand le fond et les éclisses sont en rio. Parfois (et on ne sait pourquoi) en 71 et 72....

Même question pour les D-45. Réponse. Oui, table en German Spruce en 1968. Non la plupart des tables sont en sitka(!) en 1969 même s'il y a quelques exceptions. Pas d'infos pour l'année 70. German Spruce majoritairement en 71 et 72. Quelques tables en German spruce en 73. Après c'est l'inconnu. La plupart du temps sitka à partir de 1974-75.

Source : nombreux sites japonais, passionnés de D-45 et dans une certaine mesure de D-41. Ils ont littéralement "disséqués" ces guitares....

Paul


Dernière édition par performer55 le Mar 14 Avr - 12:58, édité 1 fois

performer55

Messages : 447
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tables : Englemann, German Spruce...

Message  Admin le Sam 4 Avr - 22:09

Très intéressant ! Je trouve dommage que Martin n'ait pas noté précisément la nature des tables utilisées au fil des ans.

Benja

Admin
Admin

Messages : 2752
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tables : Englemann, German Spruce...

Message  performer55 le Dim 5 Avr - 9:07

Ah çà oui... C'est quand même assez incroyable.... On dit que les luthiers US les ont énormément aidé à retrouver cette forme de savoir-faire perdu dans la construction de pré-war, ce qui est bien sûr exact.

Mais les japonais... aussi ! Ils ont une somme de connaissance absolument extraordinaire en la matière...

Paul

performer55

Messages : 447
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tables : Englemann, German Spruce...

Message  Admin le Dim 5 Avr - 9:40

Je n'en doute pas. On dit que les japonais sont très précis et méticuleux. Par contre, je me souviens que tu m'avais parlé de l'oreille des japonais qui est différente de celle des américains par exemple. Question de fréquences dans les basses, ce qui fait que leurs guitares n'ont pas les mêmes basses.

Benja

Admin
Admin

Messages : 2752
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tables : Englemann, German Spruce...

Message  performer55 le Dim 5 Avr - 14:48

Ah çà oui ! Ils préfèrent... et de très très loin, une D-45 avec un barrage non sculpté (façon années 70) à une qui aura un barrage sculpté... (et je ne parle pas des modèles 68-69).

Pour eux, une D-45 '68 en bon état a autant voir plus de valeur qu'une D-45 pre-war. Compter, selon entre 4M et 6,5M de yens.
Et ce n'est pas que la valeur affective de Neil young ou Crosby Stills and Nash...

C'est toujours la question des basses, qu'ils ne supportent pas. Ils ne les entendent pas comme nous. Mais là c'est au niveau psycho-acoustique. Ils sont en revanche complètement incroyables au niveau des aigus. Ils discernent beaucoup de variances et de subtilité que nous n'entendons pas. Le gros de leur travail en lutherie, porte sur la définition, la richesse des aigus, la palette de nuances.

Un petit exemple : une copie Martin D-45, table englemann, fond et éclisses palissandre indien. Bien sûr c'est le son de la caméra... mais quand même : pas de basses et les aigus hyper présents, presque nasillards.

Aria AD-150 youtube


J'ai retrouvé chez 2 luthiers cette subtilité unique : Blazer&Henkes. Personne d'autre.

Paul

performer55

Messages : 447
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tables : Englemann, German Spruce...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum