Utilisation de la "hide glue"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Utilisation de la "hide glue"

Message  Admin le Jeu 23 Oct - 9:52

Je suis vraiment surpris que si peu de luthiers dans le monde utilisent de la hide glue. Ici en France, je sais que Benoît de Bretagne commence à l'utiliser, mais je ne sais pas quel autre luthier le fait. Aux USA, même des grands noms comme John Arnold, Wayne Henderson, Jim Merril, n'utilisent la hide glue que depuis très peu de temps. Pourtant, ces luthiers sont des spécialistes de la restauration des guitares pre war qui étaient construites entièrement en hide glue.

Willi Henkes et Rudi Blazer ont toujours utilisé la hide glue. Ils font des tests pour choisir la meilleure hide glue, mais jamais ils n'utiliseraient une colle moderne. Selon Rudi, les colles modernes, même quand elles sont sèches gardent une certaine mollesse alors que la hide glue devient très très dure et transmet mieux les vibrations.

Willi m'expliquait que des réparations ont été effectuées avec de la colle moderne sur sa D28 de 1937 avant qu'elle ne soit en sa possession. Il a donc décidé de la démonter complètement afin de refaire tous les collages à la hide glue.

J'ai vu Rudi utiliser la hide glue et ça n'a pas l'air plus difficile à utiliser qu'une colle moderne. Il a un petit récipient avec un thermostat qui chauffe la colle. Il rajoute un peu d'eau de temps à autre. La colle est assez liquide et a l'air d'être simple à utiliser.

Le colle animale semble avoir de nombreux avantages puisque elle devient très dure et fond facilement quand elle est chauffée. Une guitare en colle animale peut être démontée entièrement. Avec les colles modernes, lorsqu'on veut faire un neck reset par exemple, ça provoque plus de dégâts.

Les luthiers de violons ont toujours utilisé la colle animale et l'utilisent toujours. Jamais ils n'utiliseraient de colles modernes.

Au vu de tous ces avantages, pourquoi est-elle si peu présente dans les ateliers de lutherie?

Benja

Admin
Admin

Messages : 2743
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Coriolan92 le Jeu 23 Oct - 17:29

Tu l'as dit toi-même : la hide glue s'applique à chaud, ce qui implique l'utilisation d'un bain-marie (ou récipient thermostaté, type chauffe-biberon), et une surveillance assidue de la température et de la viscosité.

Qui plus est, la hide glue n'a qu'une durée de vie utile limitée, et il faut en préparer chaque jour la quantité nécessaire.

Il paraît qu'effectivement elle durcit très bien, mais les colles modernes aussi ....

Je m'y mettrai peut-être un jour ...
avatar
Coriolan92

Messages : 4059
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Admin le Ven 16 Avr - 20:04

Pour le magasin Music Emporium, Dana Bourgeois a proposé de construire deux OM identiques (adi-palissandre indien) avec des bois du même arbre, des sets coupés côte à côte, une avec colle moderne et une à la hide glue. Les guitares ont été envoyées au magasin (sans dire laquelle était en hide glue) et de nombreuses personnes ont pu les tester et dire quelle était leur guitare favorite. La guitare en hide glue est sortie largement vainqueur du deul. Seul un flatpicker a préféré celle en colle moderne et une autre personne qui joue en fingerstyle avec une attaque puissante.

La conclusion est que la guitare en hide glue a plus de basses, plus de puissance, plus de sustain et plus de richesse harmonique. On en prend ce qu'on veut, mais je trouve le test intéressant.

Benja

Admin
Admin

Messages : 2743
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Admin le Ven 16 Avr - 20:05


Admin
Admin

Messages : 2743
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  headsup le Ven 16 Avr - 22:31

ici le sample : http://www.thepodium.com/mp3s/BourgeoisVOMEuroRoseHG.mp3

et là, la guitare : http://www.thepodium.com/p-16837-bourgeois-vintage-om-hide-glue-european.aspx

C'est un article très intéressant.

Mais je pense, très sincèrement, qu'on serait arrivé à des conclusions similaires en comparant 2 guitares réalisées avec la même colle.

L'utilisation de bois du même "rush" pourrait paraitre un critère indiscutable. Mais quid des épaisseurs de table, de l'épaisseur du vernis, des bois de barrages, de la sculpture du barrage, de la qualité des collages, du profil du manche, de l'angle des cordes au chevalet etc etc....
à moins de faire sortir les 2 guitares d'une machine outil numérique (table, barrages, manche etc), et de ne laisser à l'humain que la pose de cordes, il n'est à mon sens , pas du tout scientifique de comparer 2 guitares par ce procédé.

Je pense que la colle animale est une très bonne colle. Absolument aucun doute là dessus. Qu'elle soit différente de autres colles, aucun doute également. Qu'elle soit supérieure, je n'en suis pas certain. Tout comme le rio n'est pas supérieur à l'acajou.
Il y a des guitares assemblées à la colle animale qui ne sonnent pas. Il y a en assemblées à la colle moderne qui sonnent.

Il y a des guitares en rio qui sonnent admirablement, d'autres pas. etc etc...

Il est par contre certain que mise dans les mains de bons luthiers, ça peut être un atout de plus. Mais pas une garantie.

Il est vrai que cette colle est l'unique colle utilisée par les luthiers "quatuor" (je n'ai aucune idée du terme exact).
Tout comme le vernis ne sera qu'au tampon, et que le manche ne sera qu'en ceci, les chevilles qu'en celà etc....
le dogme du classique dans ce qu'il a de plus reac' à mon sens. Surtout ne rien bousculer, ne rien changer, c'était mieux avant, de mon temps on laissait sa place aux vieilles dames, du mozart sur un stradivarius ça sera toujours mieux que du lockwood sur un Zeta etc etc...
Mais bon, je m'égare. Laughing

Bref, bien que partisan de la hide glue, je ne suis pas convaincu par ce test.
et comme m'a dit une connaissance outre atlantique :
">My friend Paul Huemiller owns Dream Guitars. He has hundreds of guitars
>in his store and tells his customers that he will pay them $1 Million
>Dollars if they can play all of the guitars and pick the ones that have
>hide glue. He has never lost his $1 Million Bucks!"
avatar
headsup

Messages : 1079
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Coriolan92 le Sam 17 Avr - 10:04

Au risque de me répéter, la hide glue est une très bonne colle, qui durcit comme du verre MAIS dont la mise en oeuvre est délicate. C'est une colle appliquée à chaud qui prend en refroidissant. Coller une table sur les éclisses est une opération longue et délicate; la finir avant que la hide glue ne prenne est tout sauf évident, et comporte des risques qu'on n'a pas avec des colles "modernes".

Mais je vais quand même l'essayer - sinon l'adopter - un de ces jours ...
avatar
Coriolan92

Messages : 4059
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  zac le Sam 17 Avr - 12:26

Et un grand avantage (qui permet toutes corrections) est que la hide glue est "réactivable":
on chauffe, on peut décoller les parties assemblées, laisser les résidus de l'ancienne colle, en rajouter de la nouvelle...et le tour est joué! Pas besoin de nettoyer (poncer,...) les deux parties.
Un binding qui se décolle en partie: on réchauffe cette partie en excerçant un pression, et ça recolle!
Bonjour à tous
Zac

zac

Messages : 31
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  headsup le Sam 17 Avr - 17:16

zac a écrit:
Un binding qui se décolle en partie: on réchauffe cette partie en excerçant un pression, et ça recolle!

Zac

oh, un bon coup de silicone et le tour est joué ! Laughing
avatar
headsup

Messages : 1079
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Admin le Sam 17 Avr - 21:53

headsup a écrit:Surtout ne rien bousculer, ne rien changer, c'était mieux avant, de mon temps on laissait sa place aux vieilles dames, du mozart sur un stradivarius ça sera toujours mieux que du lockwood sur un Zeta etc etc...
Mais bon, je m'égare. Laughing

Je suis contre cette façon de penser, MAIS il faut reconnaitre que l'industrialisation, la réduction des coûts de production, l'accélération des procédés de fabrication, dans bien des domaines, a fait chuter la qualité des produits. Chez Martin, la qualité n'a fait que baisser des années 50 aux années 80. La réduction des couts de fabrication, des coûts de garantie (changements de barrages) etc en sont les causes.

Il y a beaucoup de domaines pour lesquels, la qualité était meilleure avant (chaussures, vêtements, charpentes,...). C'est vrai on peut dire, vive la modernité, il faut changer, mais les connaissances des anciens sont souvent précieuses. On peut aussi parler des méthodes de lecture modernes qui sont une catastrophe pour les enfants...

Je pense donc qu'il faut avancer, trouver de nouvelles choses sans oublier le savoir des anciens. En matière de colle, la colle animale est utilisé depuis les égyptiens. Tous les facteurs de violons n'utilisent que cette colle pour les nombreux avantages cités plus haut (, dureté, réparations etc). Certes, elle est diffile à mettre en oeuvre. L'utilisation des colles modernes n'a jamais eu comme but l'amélioration du son des guitares, mais une plus grande facilité de mise en oeuvre et à une réduction des coûts de production.

En matière de guitares, il y a donc des choses à changer et des choses à garder. Je pense que la colle utilisée est un élément essentiel. Je suis content de savoir que mes guitares seront construites avec cette colle et je peux tout à fait comprendre que d'autres n'y attachent aucune importance.

Benja

Admin
Admin

Messages : 2743
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  headsup le Dim 18 Avr - 15:10

Admin a écrit:
Je pense donc qu'il faut avancer, trouver de nouvelles choses sans oublier le savoir des anciens.
Benja

Tout à fait d'accord. Sans forcément céder aux sirènes du "avant c'était mieux". Un progrès technique, s'il apporte quelquechose, est toujours bon à prendre. Un coup de rabot électrique, n'a jamais fait de mal à une charpente traditionnelle ! Wink
avatar
headsup

Messages : 1079
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Legba le Lun 19 Avr - 17:15

J'ai un peu l'impression d'avoir vu ce même débat par ailleurs à propos des amplis guitares cablés main et ceux équipés PCB. La première technique plus noble (pour peu qu'on considère une tradition dans la courte histoire des amplificateurs) permet les réparations, alors qu'avec la deuxième tu changes le CI. Le hand wired entraine un surcoût alors qu'en terme de son, la différence n'est pas patente.

Il faut garder et faire vivre les techniques traditionnelles qui apporte une qualité certaine (la hide glue en est une à mon sens). Mais les techniques modernes permettent des choses remarquables. Une Martin D28 moderne, même à la baisse par rapport à la golden era, reste un très bon instrument qui permet à un grand nombre de musiciens d'accéder à des prestations de qualité. La pratique de la musique doit être accessible au plus grand nombre, car une vie sans musique n'est pas une vie. Imaginez un monde sans musique...je vais vous faire aimer les fausses notes Twisted Evil .

J'aimerais pouvoir acquérir un instrument de luthier (je ne parle même pas d'une Martin de la fin des années 30) construite avec des méthodes traditionnelles mais avec une pointe de modernité (un truss rod par exemple ça peut avoir son utilité). Aujourd'hui je ne peux pas y consacrer les moyens nécessaires mais mes instruments de facture moderne me procurent beaucoup de satisfaction (enfin sur mes 2 guitares le manche dovetail neck joint est collé avec de la hide glue...non mais Cool ).

Tradition/Modernité, ces deux pendants ne sont pas incompatibles, voire même sont complémentaires. En terme de lutherie, de choix de guitare nous vivons une période faste, car nous avons le choix. cheers Elle est pas belle la vie ?

Legba

Messages : 48
Date d'inscription : 08/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  performer55 le Mar 4 Mai - 21:47

Je trouve que la hide glue effectivement a un impact significatif sur le son de la guitare à caractéristiques égales.

Mieux ? Pour ma part çà dépend. J'attends d'entendre une pré-war ou même une guitare de luthier (OM en rio) qui va sonner aussi riche et subtile que mon OM45GE. Jamais entendu, jamais...pour l'instant.

Différences entre mon OM28GE et les OM28 préwar que j'ai joué ? Oh que oui ! Très net avantage aux préwar evidemment.

Donc pour moi, ce n'est pas oui à 100%. çà dépend. Je me souviens encore d'une certaine D18A : une daube... Et d'une autre... fantastique...

Paul

performer55

Messages : 447
Date d'inscription : 26/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Admin le Mer 5 Mai - 9:43

Salut Paul !

Je suis d'accord avec toi, ton OM 45 GE est la guitare la plus riche que j'ai jouée également: plus riche que toutes les Martin que j'ai jouées, plus riche que l'OM 45 BH de Michel, que sa Schoenberg. Pourtant elle est construite avec une colle moderne... On ne peut certainement pas généraliser: hide glue=plus de richesse harmonique. Par contre, comme je l'ai déjà dit, le but n'est pas d'avoir une guitare la plus riche possible. Je préfère un juste milieu entre richesse, puissance et dynamisme.

Benja

Admin
Admin

Messages : 2743
Date d'inscription : 24/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-grandes-guitares-acoustiques.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Utilisation de la "hide glue"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum