Comment est née votre passion ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  MICHEL WALIGORA le Lun 11 Fév - 19:46

Nano, que tu le veuilles ou non, la bière, tu finiras par y goûter !
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  Patrist le Lun 11 Fév - 20:19

MICHEL WALIGORA a écrit:Nano, que tu le veuilles ou non, la bière, tu finiras par y goûter !

Parlant de bière, celle la elle est très bonne.

Patrice.

Patrist

Messages : 106
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 65
Localisation : Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  nano le Mar 12 Fév - 8:44

Malheureusement j'y goûte tous les jours, à celle des autres, et je la trouve bien amère. La bière de Noel, 4 de suite...

nano

Messages : 1464
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 62
Localisation : Saint Julien Les Metz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  MICHEL WALIGORA le Mar 12 Fév - 8:56

Et sans faux col !
avatar
MICHEL WALIGORA

Messages : 3712
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 67
Localisation : Au fond de la classe près du radiateur

Voir le profil de l'utilisateur http://home.nordnet.fr/~michel.waligora/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  Coriolan92 le Mar 12 Fév - 17:52

Flashback vers les sixties, période scoutisme ... Un de mes chefs se défendait pas mal autour des feux de camp avec une guitare cordes nylon. C'est probablement la genèse de l'histoire. Ado, j'ai commencé sur une guitare à trois sous, répertoire style feux de camp, mais avec déjà un petit penchant pour le folk anglo saxon.

Vers 15-16 ans, virage électrique avec une Eko style ES-335 et un ampli bidouillé. La claque avec Hendrix, la passion avec le rock bien carré de Creedence Clearwater Revival.

A l'époque, il fallait s'arracher pour déchiffrer les paroles qu'on obtient aujourd'hui en deux clics ...

Vingt ans, étudiant, je joue sur une copie de Les Paul Custom coréenne véritable, et nous jouons l'intégrale de Tommy des Who avec un groupe de passionnés.
J'achète alors ma première "vraie" acoustique, une dread Ibanez Concord que j'ai toujours, en contreplaqué véritable mais table massive.

Mariage, rentrée dans la vie active, je cultive l'acoustique avec le folk américain. Puis deux révélations quasi simultanées : le picking basse alternée (Atkins/Dadi) et le flatpicking/old time de Doc Watson. La grosse claque. A l'époque, deux enfants en bas âge dans un petit appartement parisien, pas de télé, combien d'heures de tatonnements et de frustrations ai-je imposées à ma doulce moitié ...

Répertoire de plus en plus typé folk américain, avec des découvertes qui m'ont marqué (John Denver, Emmylou Harris) avec quelquefois une incursion celtique (John Renbourn).

Avec du recul, je m'aperçois que j'ai finalement peu progressé jusqu'à ces dernières années. Autodidacte assumé, j'ai probablement développé une technique pour simplifier les phrases musicales hors de ma portée. Rolling Eyes

Ayant acheté ma première Martin en 1979 (une D-35 volée en 1981 Evil or Very Mad ), je suis resté fidèle à la marque jusqu'à ce que ma doulce moitié décide de m'offrir une guitare de luthier pour mon demi-siècle cheers .

Rencontre avec Franck Cheval, construction de ma dread, et le début d'une autre passion, cette fois-ci pour la lutherie.

Internet m'a permis d'entrer en relation avec des passionnés du monde entier, une communauté extraordinaire proposant des connaissances aussi approfondies qu'inépuisables. [mode lyrique = OFF]

Quand je vois les petits djeuns d'à peine 30 ans qui te jouent du Sciortino dans le texte, je me dis qu'il faut continuer à bosser, ce que je fais.

Oui, je suis accro à la guitare, et j'aime ça!
avatar
Coriolan92

Messages : 4017
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La première fois

Message  Invité le Lun 30 Sep - 13:18

keriti a écrit:Moi, c'est Brassens!  Very Happy
À la maison il y avait une guitare, mais bon... Ado quelques accords, mais bon... En revanche j'écoutais énormément de musique. Le père d'un pote bossait chez Pathé, il ramenait toutes les nouveautés du moment, nous donnait des places de concerts... Bref, je me suis vraiment régalé, pour ne pas dire 'gavé'. En revanche la guitare c'était toujours quelques accords en haut du manche pour chanter du Brassens  et basta.
Et puis il y a 5-6 ans maintenant, va savoir pourquoi, je découvre le country-blues, le rag, les Blind Blake, Big Bill Broonzy, MJH...et je me suis dit: Je veux jouer ça. Depuis je bosse dès que je peux, je cours les stages, je suis cramponné à 'You-Tube', bref, je m'offre une deuxième jeunesse avec une musique de centenaire, et j'ai bien l'intention que ça dure...  Laughing !
Laurent .
La première fois que j'ai rencontré Brassens c'était à Kerity à Paimpol, il avait une maison sur le Trieux à Lezardrieux. Je me demande donc si tu n'es pas du coin et que tu aurais pu le voir toi aussi. La deuxième fois c'était au "truc en bois" un café sur le port de Paimpol ( appellation à moi ) je l'ai vu et mort de timidité je n'ai fait que l'écouter parler, je puis te dire qu'il détestait bouffer du poisson et qu'il jouait sur une classique avec des cordes acier "alvarez augustine". Savino était devenu son luthier, à l'époque il avait son atelier à Montmartre. Pour moi c'est toujours le dieu, même mort il est toujours là.

Excusez, c'est hors-sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  keriti le Lun 30 Sep - 20:26

Guillou Pierre a écrit:
keriti a écrit:Moi, c'est Brassens!  Very Happy
À la maison il y avait une guitare, mais bon... Ado quelques accords, mais bon... En revanche j'écoutais énormément de musique. Le père d'un pote bossait chez Pathé, il ramenait toutes les nouveautés du moment, nous donnait des places de concerts... Bref, je me suis vraiment régalé, pour ne pas dire 'gavé'. En revanche la guitare c'était toujours quelques accords en haut du manche pour chanter du Brassens  et basta.
Et puis il y a 5-6 ans maintenant, va savoir pourquoi, je découvre le country-blues, le rag, les Blind Blake, Big Bill Broonzy, MJH...et je me suis dit: Je veux jouer ça. Depuis je bosse dès que je peux, je cours les stages, je suis cramponné à 'You-Tube', bref, je m'offre une deuxième jeunesse avec une musique de centenaire, et j'ai bien l'intention que ça dure...  Laughing !
Laurent .
La première fois que j'ai rencontré Brassens c'était à Kerity à Paimpol, il avait une maison sur le Trieux à Lezardrieux. Je me demande donc si tu n'es pas du coin et que tu aurais pu le voir toi aussi. La deuxième fois c'était au "truc en bois" un café sur le port de Paimpol ( appellation à moi ) je l'ai vu et mort de timidité je n'ai fait que l'écouter parler, je puis te dire qu'il détestait bouffer du poisson et qu'il jouait sur une classique avec des cordes acier "alvarez augustine". Savino était devenu son luthier, à l'époque il avait son atelier à Montmartre. Pour moi c'est toujours le dieu, même mort il est toujours là.

Excusez, c'est hors-sujet.
Brassens n'est jamais, jamais hors sujet Pierre, JAMAIS! Very Happy 
J'étais gamin quand j'habitais Kerity (j'ai quitté la Bretagne j'avais 9 ans), mais déjà totalement fan du monsieur: Je me souviens trainer dans Paimpol à vélo dans l'espoir de le rencontrer (mais je ne l'ai jamais croisé Crying or Very sad .)
Ce type est unique à tout point de vue, et son aura dépasse de très loin le cadre de la chanson: La façon dont il a vécu sa vie, imposé sa liberté en se foutant éperdument des 'modes' et autres 'trompettes de la renommée', c'est tout à fait remarquable. Ses textes sont d'une qualité littéraire telle que la musique en serait presque superflue (et en plus, quel compositeur, car enfin si les grands jazzmen de l'époque jouaient ses musiques, ça n'est pas pour des prunes).
Brassens est unique, Brassens rend moins con. Dans le domaine de la chanson, c'est dire...! Very Happy 
Pour moi non plus il n'est pas mort. Il ne m'a jamais quitté!
Une pensée émue pour le grand Georges, et ravi de croiser un de ses admirateurs sur le forum Wink 
Laurent.

keriti

Messages : 876
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/laurentgaillard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  ManuBig le Lun 30 Sep - 20:54

Juste une petite rectification : son luthier n'était pas Savino mais Jacques Favino.
D'ailleurs, son fils Jean-Pierre propose tjs le modele Brassens à son "catalogue"...
avatar
ManuBig

Messages : 1304
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

évidemment

Message  Invité le Lun 30 Sep - 22:46

ManuBig a écrit:Juste une petite rectification : son luthier n'était pas Savino mais Jacques Favino.
D'ailleurs, son fils Jean-Pierre propose tjs le modele Brassens à son "catalogue"...
je voulais dire Favino ! le fait d'avoir un cousin du nom de Savina m'a trompé. ManuBig réécoute Brassens et d'urgence, on en oubliera beaucoup, pas lui ! il est éternel. Ce n'est pas non plus "Alvarez  augustine" mais "savarez argentine"


Dernière édition par Guillou Pierre le Jeu 3 Oct - 18:09, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  ManuBig le Lun 30 Sep - 22:55

Guillou Pierre a écrit:
ManuBig a écrit:Juste une petite rectification : son luthier n'était pas Savino mais Jacques Favino.
D'ailleurs, son fils Jean-Pierre propose tjs le modele Brassens à son "catalogue"...
je voulais dire Favino ! le fait d'avoir un cousin du nom de Savina m'a trompé. ManuBig réécoute Brassens et d'urgence, on en oubliera beaucoup, pas lui ! il est éternel.
Pas de pb, j'ai le coffret "intégrale" ! :-)
Avec de vraies perles...
avatar
ManuBig

Messages : 1304
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  Invité le Mar 1 Oct - 9:25

keriti a écrit:
Guillou Pierre a écrit:
keriti a écrit:Moi, c'est Brassens!  Very Happy
À la maison il y avait une guitare, mais bon... Ado quelques accords, mais bon... En revanche j'écoutais énormément de musique. Le père d'un pote bossait chez Pathé, il ramenait toutes les nouveautés du moment, nous donnait des places de concerts... Bref, je me suis vraiment régalé, pour ne pas dire 'gavé'. En revanche la guitare c'était toujours quelques accords en haut du manche pour chanter du Brassens  et basta.
Et puis il y a 5-6 ans maintenant, va savoir pourquoi, je découvre le country-blues, le rag, les Blind Blake, Big Bill Broonzy, MJH...et je me suis dit: Je veux jouer ça. Depuis je bosse dès que je peux, je cours les stages, je suis cramponné à 'You-Tube', bref, je m'offre une deuxième jeunesse avec une musique de centenaire, et j'ai bien l'intention que ça dure...  Laughing !
Laurent .
La première fois que j'ai rencontré Brassens c'était à Kerity à Paimpol, il avait une maison sur le Trieux à Lezardrieux. Je me demande donc si tu n'es pas du coin et que tu aurais pu le voir toi aussi. La deuxième fois c'était au "truc en bois" un café sur le port de Paimpol ( appellation à moi ) je l'ai vu et mort de timidité je n'ai fait que l'écouter parler, je puis te dire qu'il détestait bouffer du poisson et qu'il jouait sur une classique avec des cordes acier "alvarez augustine". Savino était devenu son luthier, à l'époque il avait son atelier à Montmartre. Pour moi c'est toujours le dieu, même mort il est toujours là.

Excusez, c'est hors-sujet.
Brassens n'est jamais, jamais hors sujet Pierre, JAMAIS! Very Happy 
J'étais gamin quand j'habitais Kerity (j'ai quitté la Bretagne j'avais 9 ans), mais déjà totalement fan du monsieur: Je me souviens trainer dans Paimpol à vélo dans l'espoir de le rencontrer (mais je ne l'ai jamais croisé Crying or Very sad .)
Ce type est unique à tout point de vue, et son aura dépasse de très loin le cadre de la chanson:  La façon dont il a vécu sa vie, imposé sa liberté en se foutant éperdument des 'modes' et autres 'trompettes de la renommée', c'est tout à fait remarquable.  Ses textes sont d'une qualité littéraire telle que la musique en serait presque superflue (et en plus, quel compositeur, car enfin si les grands jazzmen de l'époque jouaient ses musiques, ça n'est pas pour des prunes).
Brassens est unique, Brassens rend moins con. Dans le domaine de la chanson, c'est dire...! Very Happy 
Pour moi non plus il n'est pas mort. Il ne m'a jamais quitté!
Une pensée émue pour le grand Georges, et ravi de croiser un de ses admirateurs sur le forum Wink 
Laurent.
Sur Guitarist Acoustic numéro 41 Paco Ibanez encense le grand Georges et détruit les stones qu'il traite de bruiteurs, sympath et vache quand même !
Il dit notamment "apres un concert de georges on était plus intelligent, maintenant on en sort abruti" un peu péremptoire, mais là il fustige le foot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  franck83 le Mar 1 Oct - 11:10

MICHEL WALIGORA a écrit:
Mr-OM28V a écrit:J'ai une hygiène de vie rigoureuse . Je ne fume pas . Je ne bois pas . Je pratique une heure trente d'exercices physique chaque matin de bonne heure ,  (sauf le dimanche) . J'ai une diététique sévère . Depuis toujours j'ai observé une vie saine et me suis tenu à l'écart de toutes choses inutiles (et dangereuses) .
Ca me fait penser à l'histoire du type qui demande à son médecin :

- Docteur, si je fume pas, ne bois pas d'alcool et fais attention à ce que je mange est ce que je vivrais plus longtemps ?

- C'est fort possible mais ça va être moins marrant.



Pour ce qui est du sport je repense souvent à ce malheureux qui faisait du vélo en sous bois et qui a été assassiné avec cette famille Anglaise près d'Annecy l'année dernière. Et ben, si il n'avait pas pratiqué cette discipline, à l'heure qu'il est il serrait encore vivant.

Si Dadi n'avait pas pris l'avion , il le serait aussi :Arrow 

franck83

Messages : 1979
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 70
Localisation : TOULON

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  keriti le Mar 1 Oct - 13:39

Sur Guitarist Acoustic numéro 41 Paco Ibanez encense le grand Georges et détruit les stones qu'il traite de bruiteurs, sympath et vache quand même !
Il dit notamment "apres un concert de georges on était plus intelligent, maintenant on en sort abruti" un peu péremptoire, mais là il fustige le foot.[/quote]À une époque Pierre Perret portait la moustache pour faire comme lui.
Moustaki pris le prénom de Georges pour lui rendre hommage.
Aznavour le considérait comme étant totalement à part, inclassable.
Bashung avait déclaré: 'Le rock nous a permis de nous libérer. Comment oser écrire une ligne après Brassens, c'était trop intimidant'
Brel disait: 'Tu m'emmerdes, tu es trop beau! Moi il faut que je fasse des effets, que je dramatise. Toi ça tient tout seul'
Ou encore: Ceux qui n'aime pas Brassens pour les musiques on des oreilles de lavabos!
Ou encore: Brassens, on peut ne pas l'aimer, on ne peut pas ne pas l'essayer.
Il a été traduit dans une quarantaine de langue.
Il mériterait le titre de trésor national (comme on dit au Japon)

Un grand violoniste classique avait croisé les Stones lors d'un un gala de charité. Il ne connaissait rien à leur musique. En écoutant la prestation, il aurait lâché  d'un air incrédule: 'Mais c'est inaudible!' Very Happy 
Pour ma part je les ai vu en 1981 à Auteuil. Téléphone avait ouvert (Auber s'était cassé la gueule dans la fosse...), puis le J.Geils band a débarqué. Ils ont foutu le feu au stade, et ça gueulait comme pas possible pour avoir du rappel. Puis les Stones sont arrivés... Ce fut le plus mauvais concert auquel je n'ai jamais assisté: Son dégueulasse, cacophonie sur scène, les déhanchements ridicules de Jagger... Une honte...
Laurent

keriti

Messages : 876
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/laurentgaillard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  Mr-OM28 le Mar 1 Oct - 14:01

Cool 

Mick Brassens et Georges Jagger vu par Pacon Ibanez.

C'est beau, comme du Keith Brel...

Cool 
avatar
Mr-OM28

Messages : 710
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 64
Localisation : Derrière une guitare

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Certains rosbeefs et ricains nous snobent

Message  Invité le Mar 1 Oct - 14:32

keriti a écrit:Sur Guitarist Acoustic numéro 41 Paco Ibanez encense le grand Georges et détruit les stones qu'il traite de bruiteurs, sympath et vache quand même !
Il dit notamment "apres un concert de georges on était plus intelligent, maintenant on en sort abruti" un peu péremptoire, mais là il fustige le foot.
À une époque Pierre Perret portait la moustache pour faire comme lui.
Moustaki pris le prénom de Georges pour lui rendre hommage.
Aznavour le considérait comme étant totalement à part, inclassable.
Bashung avait déclaré: 'Le rock nous a permis de nous libérer. Comment oser écrire une ligne après Brassens, c'était trop intimidant'
Brel disait: 'Tu m'emmerdes, tu es trop beau! Moi il faut que je fasse des effets, que je dramatise. Toi ça tient tout seul'
Ou encore: Ceux qui n'aime pas Brassens pour les musiques on des oreilles de lavabos!
Ou encore: Brassens, on peut ne pas l'aimer, on ne peut pas ne pas l'essayer.
Il a été traduit dans une quarantaine de langue.
Il mériterait le titre de trésor national (comme on dit au Japon)

Un grand violoniste classique avait croisé les Stones lors d'un un gala de charité. Il ne connaissait rien à leur musique. En écoutant la prestation, il aurait lâché  d'un air incrédule: 'Mais c'est inaudible!' Very Happy 
Pour ma part je les ai vu en 1981 à Auteuil. Téléphone avait ouvert (Auber s'était cassé la gueule dans la fosse...), puis le J.Geils band a débarqué. Ils ont foutu le feu au stade, et ça gueulait comme pas possible pour avoir du rappel. Puis les Stones sont arrivés... Ce fut le plus mauvais concert auquel je n'ai jamais assisté: Son dégueulasse, cacophonie sur scène, les déhanchements ridicules de Jagger... Une honte...
Laurent[/quote]
Et je te crois, ces mecs là peuvent te faire des trucs d'enfer et des concerts de guerre lasse, d'ailleurs Keith est cuit c'est ron wood qui assure. C'est vrai, c'est un peu comme certains hauts diplômés qui sont nuls au boulot pensant qu'ils n'ont plus rien à prouver. t'as des mecs comme çà, Dylan en fait d'ailleurs partie, aux grandes charrues de Carhaix il a manifesté sa très mauvaise humeur en chantant six chansons et en se cassant comme cela après un spectacle éprouvant, mais lui n'est qu'un chanteur de petites scènes ( 4 musiciens en tout sur une grande scène çà flotte comme dans un bermuda trop grand ). Je pense que leur saturation se manifeste dans les galas lambda, car les stones dans "shine a light" devant Clinton ont sérieusement déménagé et çà c'est malhonnête. Si les beatles étaient justes sur scènes, les stones, eux, ont longtemps décoiffé. J'ai vu Léonard Cohen en 2009 à Bercy et ben il est drôlement honnête, lui, un spectacle d'enfer sur trois heures, un vrai régal, il est pourtant plus agé que les stones avec une orchestration sans faille. J'ai vu trois fois Brassens à Bobino en 1970 je crois il y avait une communion ( si j'ose dire ! ) entre lui et le public, les applaudissements à la fin de chaque chanson étaient nourris et cessaient d'une façon brutale dès lors qu'il posait le pied sur la chaise pour la suivante ! cela m'avait impressionné : il avait connu une grande époque avec des Vian, des Lapointe, des Louki, Perret, Beart, Devos. J'ai assisté à une invitation de Pierre Nicolas près de Brest, la salle a hurlé de rire quand il a dit :
"On ne se connaissait presque pas, depuis quelques jours, je crois, il m'appelait "le gros" et m'a demandé ce que je foutais le surlendemain, euh je ne sais pas ! je cherche un zigue pour m'accompagner t'es d'accord ? Ben ...  je cherche un zigue parce que après demain JE PASSE A L'OLYMPIA !!!! " cela ne s'invente pas car c'est aussi cela un grand artiste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  keriti le Mar 1 Oct - 15:14

Un grand violoniste classique avait croisé les Stones lors d'un un gala de charité. Il ne connaissait rien à leur musique. En écoutant la prestation, il aurait lâché  d'un air incrédule: 'Mais c'est inaudible!' Very Happy 
Pour ma part je les ai vu en 1981 à Auteuil. Téléphone avait ouvert (Auber s'était cassé la gueule dans la fosse...), puis le J.Geils band a débarqué. Ils ont foutu le feu au stade, et ça gueulait comme pas possible pour avoir du rappel. Puis les Stones sont arrivés... Ce fut le plus mauvais concert auquel je n'ai jamais assisté: Son dégueulasse, cacophonie sur scène, les déhanchements ridicules de Jagger... Une honte...
Laurent[/quote]Et je te crois, ces mecs là peuvent te faire des trucs d'enfer et des concerts de guerre lasse, d'ailleurs Keith est cuit c'est ron wood qui assure. C'est vrai, c'est un peu comme certains hauts diplômés qui sont nuls au boulot pensant qu'ils n'ont plus rien à prouver. t'as des mecs comme çà, Dylan en fait d'ailleurs partie, aux grandes charrues de Carhaix il a manifesté sa très mauvaise humeur en chantant six chansons et en se cassant comme cela après un spectacle éprouvant, mais lui n'est qu'un chanteur de petites scènes ( 4 musiciens en tout sur une grande scène çà flotte comme dans un bermuda trop grand ). Je pense que leur saturation se manifeste dans les galas lambda, car les stones dans "shine a light" devant Clinton ont sérieusement déménagé et çà c'est malhonnête. Si les beatles étaient justes sur scènes, les stones, eux, ont longtemps décoiffé. J'ai vu Léonard Cohen en 2009 à Bercy et ben il est drôlement honnête, lui, un spectacle d'enfer sur trois heures, un vrai régal, il est pourtant plus agé que les stones avec une orchestration sans faille. J'ai vu trois fois Brassens à Bobino en 1970 je crois il y avait une communion ( si j'ose dire ! ) entre lui et le public, les applaudissements à la fin de chaque chanson étaient nourris et cessaient d'une façon brutale dès lors qu'il posait le pied sur la chaise pour la suivante ! cela m'avait impressionné : il avait connu une grande époque avec des Vian, des Lapointe, des Louki, Perret, Beart, Devos. J'ai assisté à une invitation de Pierre Nicolas près de Brest, la salle a hurlé de rire quand il a dit :
"On ne se connaissait presque pas, depuis quelques jours, je crois, il m'appelait "le gros" et m'a demandé ce que je foutais le surlendemain, euh je ne sais pas ! je cherche un zigue pour m'accompagner t'es d'accord ? Ben ...  je cherche un zigue parce que après demain JE PASSE A L'OLYMPIA !!!! " cela ne s'invente pas car c'est aussi cela un grand artiste.[/quote]
Les Stones, c'est avant tout un groupe de bar. Keith Richards à d'ailleurs déclaré qu'ils avaient transformé les stades en troquets...Very Happy 
De toutes façons, la musique n'a rien à faire dans des arènes de 50 000 personnes. Ça devient du gros show, une espèce de grand messe pour les fans. Mais voir des types sur écrans géants (parce quand tu es derrières, t'y vois que pouic!), je vois pas l'intérêt. Autant rester chez soi devant un bon DVD (comme 'shine light Wink )
Un autre très bon concert des stones fut celui donné au paradisio à Amsterdam. Une 'petite' salle faite pour les concerts.
Celui de Dylan (ou plus exactement l'arnaque) à Carhaix va rester dans les annales: J'en entend souvent parler. Visiblement, c'est un sale con.
Parmi la brochette d'artistes que tu viens de cité, j'ajouterai l'immense Bernard Dimey. Quand je l'ai découvert ce fut pour moi un deuxième Brassens. Un univers très différent, mais un parolier sublime.
Je connaissais l'anecdote de Pierre Nicolas. Tu imagines un peu? C'est incroyable tout de même! Cette générosité il l'eût également avec Louki, Lapointe et bien d'autres . Les copains d'abords quoi...Wink 
Laurent

keriti

Messages : 876
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/laurentgaillard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  Coriolan92 le Mar 1 Oct - 15:51

Dites les gars, c'est un peu le souk dans vos citations.

Pour mémoire, la dernière icône à droite dans la fenêtre d'édition de message permet de basculer le mode d'édition et de faire apparaître les balises.

Une citation correcte doit s'afficher ainsi:

trucmuche a écrit: texte cité
Vous pouvez appuyer sur le bouton "prévisualiser" pour voir à quoi ressemblera votre message et le modifier le cas échéant.


[Mode Chieur = OFF]
avatar
Coriolan92

Messages : 4017
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  keriti le Mar 1 Oct - 16:07

Coriolan92 a écrit:Dites les gars, c'est un peu le souk dans vos citations.

Pour mémoire, la dernière icône à droite dans la fenêtre d'édition de message permet de basculer le mode d'édition et de faire apparaître les balises.

Une citation correcte doit s'afficher ainsi:

trucmuche: moi a écrit: texte cité: aucun Very Happy 
Vous pouvez appuyer sur le bouton "prévisualiser" pour voir à quoi ressemblera votre message et le modifier le cas échéant.


[Mode Chieur = OFF]
Comme ça?
Very Happy 
Laurent

keriti

Messages : 876
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/laurentgaillard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  Coriolan92 le Mar 1 Oct - 17:11

keriti a écrit:
Coriolan92 a écrit:Dites les gars, c'est un peu le souk dans vos citations.

Pour mémoire, la dernière icône à droite dans la fenêtre d'édition de message permet de basculer le mode d'édition et de faire apparaître les balises.

Une citation correcte doit s'afficher ainsi:

trucmuche: moi a écrit: texte cité: aucun Very Happy 
Vous pouvez appuyer sur le bouton "prévisualiser" pour voir à quoi ressemblera votre message et le modifier le cas échéant.


[Mode Chieur = OFF]
Comme ça?
Very Happy 
Laurent

Exactement. Tant que j'y suis, quand tu veux insérer une vidéo youtube, clique sur "partager" au-dessus des commentaires, copie l'URL qui s'affiche et colle là dans la boîte qui s'ouvre quand tu clique l'icône youtube en mode édition.

C'est plus sympa de voir une image de la vidéo que http:// etc .
avatar
Coriolan92

Messages : 4017
Date d'inscription : 28/09/2008
Age : 66
Localisation : 92 et 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  keriti le Mar 1 Oct - 17:20

Coriolan92 a écrit:
keriti a écrit:
Coriolan92 a écrit:Dites les gars, c'est un peu le souk dans vos citations.

Pour mémoire, la dernière icône à droite dans la fenêtre d'édition de message permet de basculer le mode d'édition et de faire apparaître les balises.

Une citation correcte doit s'afficher ainsi:

trucmuche: moi a écrit: texte cité: aucun Very Happy 
Vous pouvez appuyer sur le bouton "prévisualiser" pour voir à quoi ressemblera votre message et le modifier le cas échéant.


[Mode Chieur = OFF]
Comme ça?
Very Happy 
Laurent
Exactement. Tant que j'y suis, quand tu veux insérer une vidéo youtube, clique sur "partager" au-dessus des commentaires, copie l'URL qui s'affiche et colle là dans la boîte qui s'ouvre quand tu clique l'icône youtube en mode édition.

C'est plus sympa de voir une image de la vidéo que http:// etc .


Youpi pour you tube bom 

keriti

Messages : 876
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/laurentgaillard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  philippe al le Mar 1 Oct - 19:21

Coriolan92 a écrit:

[Mode Chieur = OFF]
merci beaucoup Gilles !!

non pas pour le "Mode Chieur Off"          (d'ailleurs où était le "ON"....Laughing )
mais pour la bonne coordination Wink

PS ; n'oubliez pas les retours à la ligne et les espaces entre les lignes de temps en temps ; c'est plus facile à lire aussi....

philippe al

Messages : 595
Date d'inscription : 31/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/philippeall?feature=mhee#p/u

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment est née votre passion ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum